Service Presse

La Région Île-de-France finance les initiatives en faveur du gaz naturel pour véhicules (GNV) et bio-GNV, moins coûteux et plus propre

En mai 2017, la Région Île-de-France est entrée au capital de la société SIGEIF Mobilités, spécialisée dans le déploiement du réseau de stations de distribution de Gaz Naturel pour Véhicules (GNV) sur l'ensemble du territoire francilien. A travers cette démarche, la Région veut favoriser l'utilisation du GNV et du bio-GNV dans les transports afin de contribuer à l'amélioration de la qualité de l'air sur le territoire francilien.

A l'horizon 2019, ce seront près de 20 sites d'avitaillement en GNV qui seront installés - à proximité de pôles logistiques - en Île-de de-France, un chiffre en constante augmentation.

Soucieuse de s'inscrire dans une logique de réduction des charges, qui pénalisent aujourd'hui lourdement la filière logistique et les professionnels du fret, la Région agit pour permettre aux entreprises de transports de maitriser leurs coûts de carburant.

 

Un carburant à coût maîtrisé

Inférieur au prix du diesel et de l'essence, le coût du GNV au kilomètre parcouru est réduit en moyenne de 30% par rapport au diesel. À la pompe, le carburant GNV revient en moyenne entre 1 et 1,26 € TTC le kilo. Ce prix peut encore être inférieur selon les contrats négociés par les transporteurs pour l'ensemble de leur flotte.

Une fiscalité avantageuse

La loi de finances 2018 prévoit le gel, jusqu'en 2022, du taux de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) du GNV au taux de 2017, offrant aux transporteurs une garantie de stabilité des prix dans le temps.

Par ailleurs, le dispositif de suramortissement pour les achats de véhicules de 3,5 tonnes et plus qui utilisent exclusivement comme énergie le GNV ou bio-GNV est prolongé jusqu'au 31 décembre 2019. Il permet aux entreprises de déduire de leur résultat fiscal 40% de l'investissement réalisé.

Par ailleurs, le projet Olympic Energy de SIGEIF Mobilités, qui prévoit la construction de 8 stations GNV et bio-GNV en Île-de-France, dans le cadre d'un appel à projet de la commission européenne visant à décarboner les transports routiers dans l'Union Européenne, s'est vu attribuer 5,7 M€ de subventions par la commission européenne. Ce projet permettra aussi l'achat de 300 poids lourds GNV par la société de location de véhicules FRAIKIN et de 30 poids lourds GNV par la société TAB Rail Road. SIGEIF Mobilités consacrera 20 % du coût total des 8 stations d'avitaillement à venir, soit 2,4 millions d'euros.

Par son ampleur, le projet Olympic Energy placera Paris et l'Île-de-France parmi les grandes métropoles mondiales pionnières des transports propres, dans la perspective des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.


La SIGEIF Mobilités a signé en conseil d'administration ce jour, la convention « Grant agreement » avec la Commission européenne, actant l'aide financière apportée au projet Olympic Energy.

 

Carte des stations existantes et en projet :

https://gnv-grtgaz.opendatasoft.com/pages/dashboard_v3/?headless=true#en...

 

 

Contact presse : servicepresseatiledefrance [dot] fr / 01 53 85 66 45