Site Presse

Conseils d’Administration des lycées : l’exécutif régional déplore la polémique initiée par l’opposition et renouvelle son intention d’ouverture

Les Régions doivent procéder à la désignation d’un second représentant de la collectivité et de son suppléant au sein des conseils d’administration des EPLE, conformément à la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’Ecole de la République en date du 8 juillet 2013 et à son décret en date du 24 octobre 2014.

Dans le contexte actuel et soucieux d’impliquer l’ensemble des élus républicains dans l’accompagnement des établissements scolaires, l'exécutif et les groupes de la majorité, à l’exception du groupe PRG MUP, ont souhaité que tous les élu-e-s régionaux siègent au sein des conseils d’administration des EPLE franciliens.

Dans cette perspective et en amont de la séance du Conseil régional, un travail a été engagé entre les différents groupes pour définir les modalités de répartition des élu-e-s régionaux dans les CA des EPLE.

Lors de la séance du conseil régional des 12 et 13 février, ‎il a donc été proposé que la désignation au sein des conseils d’administration de deux représentants titulaires et de deux représentants suppléants soit effectuée selon la représentation proportionnelle des groupes politiques composant l’assemblée régionale. 

A l’issue du vote, il apparaît que les membres de l’opposition régionale n’ont pas souhaité  procéder à l’ensemble des désignations qui leur revenaient.

Déplorant cette polémique inutile, l’exécutif régional renouvelle son souhait que ces désignations puissent intervenir de manière concertée. Il est donc proposé que les groupes de la majorité et de l'opposition se réunissent à nouveau pour qu'enfin l'esprit d'ouverture et de responsabilité voulu par l'exécutif régional s'incarne par une représentation plurielle et proportionnelle des élu-e-s dans tous les CA des EPLE franciliens.

 

 

Contact presse : servicepresseatiledefrance [dot] fr – 01 53 85 66 45