Service Presse

Biennale d’architecture et de paysage d’Île-de-France - Versailles - du 3 mai au 13 juillet 2019

Initiée par Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, et Jean-Philippe Dugoin-Clément, Vice-président chargé de l’Écologie et Du Développement durable, et organisée par la Région Île-de-France, la première édition de la « Biennale d’architecture et de paysage » se tiendra à Versailles, du 3 mai au 13 juillet 2019 et aura pour thème : « L’Homme, la nature et la ville »

S’inscrivant dans le sillage de l’accord de Paris, la Biennale d’architecture et de paysage interrogera, du local à l’international, les expériences, les bonnes pratiques et les expertises déployées en Île-de-France et dans de nombreuses métropoles à travers le monde, pour répondre aux défis climatiques et aux besoins de solutions innovantes qui construiront la ville nature de demain.

Le commissaire général, François de Mazières, maire de Versailles et ancien président de la Cité de l’architecture et du patrimoine, a conçu l’événement comme un campus de création, un laboratoire prospectif et de sensibilisation qui fasse vivre aux visiteurs l’expérience de la ville de  demain.

Le parcours de la Biennale associera principalement l’Ecole nationale supérieure d’architecture, sur le site de la Petite Écurie, et l’Ecole nationale supérieure du paysage, sur le site du Potager du Roi, deux lieux d’exception ouverts pour l’occasion au grand public. Porteurs d’un illustre héritage mais également lieux de création, de transmission et de recherche, ces sites accueilleront deux grandes expositions, respectivement confiées à l’architecte-urbaniste Djamel Klouche et à l’architecte-urbaniste paysagiste Alexandre Chemetoff. Des performances, installations, colloques s’y dérouleront également. Accompagnant la Biennale, le château de Versailles, présidé par Catherine Pégard, présentera dans l’aile nord du château une exposition consacrée aux projets d’architecture non réalisés et aux utopies les plus folles, sous le commissariat d’Elisabeth Maisonnier, conservateur du patrimoine.

D’autres manifestations de toute nature - pédagogiques, festives, immersives - auront lieu par ailleurs dans la ville. Sous la direction de l’architecte-paysagiste, Nicolas Gilsoul, des expositions photographiques murales présenteront les projets innovants menées en Île-de-France et dans plusieurs métropoles sur tous les continents. Une série de conférences, en présence d’éminents spécialistes de l’architecture et de paysage, d’auteurs, d’artistes, etc. inviteront également le public et en particulier les jeunes générations, à prendre part au débat démocratique sur les enjeux architecturaux et urbains actuels tel que le projet du « Grand Paris » lancé il y a dix ans.

Pour Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France :

« Cette première Biennale d’architecture et de paysage est un événement majeur pour la Région qui mène une politique volontariste en matière d’aménagement du territoire et d’urbanisme avec de multiples initiatives innovantes comme le Plan Vert. Elle permettra au public d’appréhender les innovations concrètes, les bonnes pratiques, les savoir-faire franciliens mais aussi européens et internationaux. En suscitant un dialogue nourri entre architectes et paysagistes, la biennale qui se déroulera dans des lieux de transmission et de diffusion du savoir, profitera de l’énergie, de l’enthousiasme et de l’esprit créatif des jeunes générations qui seront les penseurs et les concepteurs de nos villes de demain…»

 

Plus d’infos : bap-idf.com