Site Presse

Agir contre le VIH en Île-de-France : l’ARS Île-de-France et la Région s’engagent avec la signature d’une déclaration commune

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et Christophe Devys, Directeur général de l’ARS Île-de-France, ont signé hier, mardi 25 juillet, une déclaration commune, qui doit constituer une nouvelle étape de leur mobilisation forte en faveur de la lutte contre le VIH/Sida. L’ARS et la Région Île-de-France entendent ainsi manifester leurs engagements communs à une sensibilisation de tous les partenaires et institutions dans la lutte contre la maladie, dans la double logique de réduction des inégalités sociales et d’association de tous les acteurs.

Les deux institutions se retrouvent ainsi autour d’actions prioritaires partagées :

 

  • La mobilisation des collectivités territoriales et des élus, en particulier des communes et des départements, condition sine qua non pour atteindre les objectifs fixés ;
  • Le soutien au consensus social autour de la prévention, en faveur d’actions de prévention du VIH et d’un refus des attitudes d’exclusion. Dans cet objectif, l’ARS relaye auprès de ses partenaires les actions nationales de communication. La Région Île-de-France propose la diffusion d’informations sur ses propres supports, notamment dans le cadre d’un accord avec Île-de-France mobilités (ex-STIF) ;
  • Le soutien aux actions communautaires de prévention car la reconnaissance de l’expertise des usagers, des citoyens, qu’ils vivent ou non avec le virus, est l’un des fondamentaux de la démocratie en santé telle qu’elle se développe actuellement ;
  • Le soutien au dépistage hors les murs, avec le développement des tests de dépistage VIH et Hépatites tels que les tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) ;
  • La mise en place d’un système d’informations géolocalisées sur les ressources, articulant l’Ipass contraception et le service public d’information en santé : le développement de ces deux outils numériques novateurs se fera de façon concertée et en appui réciproque.
  • Le suivi épidémiologique associant les acteurs tels que l’ORS et Santé Publique France

 

La région Île-de-France est la région la plus touchée par l’épidémie de VIH/Sida, particulièrement les départements de Paris et de Seine-Saint-Denis. En 2015, 48 000 personnes vivant avec le VIH étaient prises en charge dans les hôpitaux de la région, dont 96% étaient traitées par antirétroviraux. Un quart des personnes dépistées le sont trop tardivement.

La prévention, l’accompagnement et le soutien aux personnes sont l’affaire de tous : une mobilisation collective est donc indispensable. C’est l’ambition de la Région Île-de-France que de contribuer à cette mobilisation sur son échelle territoriale afin notamment de renforcer la diffusion de l’information et de compenser les déséquilibres territoriaux en matière d’accès aux moyens de prévention, de dépistage, de soins et de diffusion des innovations. L’ARS pour sa part continuera, notamment dans le cadre de son Projet Régional de Santé, à agir pour un dépistage au plus près des territoires, dans des formes diversifiées, pour une organisation des soins adaptée aux patients, et pour un renforcement du pouvoir d’agir des habitants,  et particulièrement des personnes vivant avec le virus. En 2017, elle engagera notamment des moyens spécifiques pour développer la PREP (Prophylaxie Pré-Exposition).

 

Contact presse 

ARS Île-de-France

Marie Rannaud

01 44 02 01 73

marie [dot] rannaudatars [dot] sante [dot] fr (marie [dot] rannaudatars [dot] sante [dot] fr)

Contact presse 

Région Île-de-France

Laureen Favier

01 53 85 78 15

Laureen [dot] favieratiledefrance [dot] fr