Production ciné-TV soutenue : « Première Année » en salles

12 septembre - 12 octobre 2018

Entamée avec « Hippocrate » et « Médecin de campagne », la « trilogie médicale », entièrement soutenue par la Région, de Thomas Lilti se clôt avec le récit de la première année de 2 jeunes étudiants en médecine.

Première Année

Renoncement à toute vie sociale, compétition, détresse mais aussi espoirs : tel est le programme de la première année de médecine de Benjamin (William Lebghil) et d'Antoine (Vincent Lacoste). Le premier est du genre surdoué, le second retente le concours pour la 3e fois...

Une série soutenue aussi

Hippocrate

Hippocrate, autre film de Thomas Lilti bénéficiaire d'une aide régionale, est prolongé par une série homonyme, elle aussi soutenue par la Région.

Disponible à la demande sur abonnement à Canal+, cette série raconte comment des internes assurent la relève de tous les médecins d'un hôpital après leur mise en quarantaine due à la propagation d'un virus exotique.

Signé Thomas Lilti, Première Année est un film bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma régional, sorti en salles le 12 septembre 2018.

Tout en célébrant l'amitié et la solidarité, le film dénonce l'absurdité et l'élitisme du système actuel de formation des professionnels de santé (85% des candidats sont éliminés au concours de fin de première année).

Le parcours de Thomas Lilti est atypique puisqu'il a été médecin généraliste avant de pratiquer ses activités de réalisateur et de scénariste.

Une trilogie soutenue par la Région, entamée avec « Hippocrate » et « Médecin de campagne »

Ses 2 films précédents, également bénéficiaires du soutien régional, se déroulaient eux aussi dans le milieu médical :

  • Hippocrate (2014), avec Vincent Lacoste et Reda Kateb, sur l'apprentissage des internes à l'hôpital,
     
  • Médecin de campagne (2016), avec François Cluzet dans le rôle d'un généraliste installé en zone rurale.

Comme le cinéaste le dit lui-même, Première Année forme avec ces 2 longs métrages une « trilogie médicale » et la clôt.

 

100 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient 100 productions par an, dans tous les genres : 

  • Fiction,
  • Documentaire,
  • Animation.

Pour le cinéma, au stade de la production ou de la post-production

Pour l'audiovisuel, sur des productions unitaires et des séries, destinées à la télévision ou aux plateformes de streaming.

Dans tous les cas, cette aide est remboursable dès que la production est rentabilisée.

Informations pratiques

Adresse

au cinéma

France

Durée : 1h32

Aide régionale (Fonds de soutien) : 405.000 euros (aux Films du Parc)

Tarification

Gratuit