9 mars 2017

Pour un meilleur accès aux loisirs et aux vacances des Franciliens

île de loisirs d’Étampes (91)
Crédit photo : © Stephane Lagoutte M.Y.O.P

La Région élabore de nouvelles stratégies pour l’accès aux loisirs et aux vacances des Franciliennes et des Franciliens. 

Consulter l'aide régionale

Tickets-loisirs
Appel à projet clos.

Aide aux départs en vacances et tickets-loisirs : les solutions d'une Région solidaire 

1 Francilien sur 3 ne part pas en vacances. Face à ce constat, le Conseil régional a voté, le 9 mars 2017, la rénovation de deux dispositifs pour faciliter l’accès des publics les plus fragiles aux loisirs et aux vacances : les tickets-loisirs et l'aide aux départs en vacances.

Les tickets-loisirs élargissent leurs publics 

Tout d’abord les tickets-loisirs, qui permettent aux Franciliens les plus démunis d'accéder aux activités sportives dans les îles de loisirs. Depuis 2017, ils sont gérés directement par les services régionaux via un appel à projets annuel ouvert à différents organismes, ce qui devrait permettre de mieux tracer les tickets et de mieux connaître les publics concernés. 

Les publics seront d’ailleurs élargis : orphelins mineurs, jeunes de moins de 18 ans hospitalisés ainsi que leurs accompagnants et familles, aux femmes victimes de violences, aux licenciés sportifs et aux forces de l’ordre et services de secours. Par ailleurs, l’offre sportive et culturelle s'est développée dans les îles, avec des partenariats avec le mouvement sportif, et des sessions « villages sportifs et culturels » pour élargir les activités offertes : actions culturelles et pédagogiques, séances d’anglais, apprentissage des gestes qui sauvent, sport-santé...

L'aide aux départs en vacances se dote d'un fonds régional 

Autre dispositif à être réformé depuis 2017 : l’aide aux départs en vacances des Franciliens les plus démunis, grâce à la création du Fonds régional de solidarité et de soutien aux familles. La Région apporte son soutien financier aux associations et organismes qui proposent des vacances familiales, voire des journées collectives de vacances au bénéfice des familles et des seniors franciliens démunis.