Publié le 5 août 2022

Podcast : du potager au street art, un été coloré en Île-de-France

C'est l'été ! Dans ce nouvel épisode du podcast « Paroles de Franciliens », rendez-vous avec Julie, au cœur de la ferme urbaine de la Recyclerie, pour un atelier potager. Et avec Éric, au CAPS Festival, qui mêle street art et sport. À écouter sur toutes les plateformes.

[Julie]
C'est un lieu qui est franchement vraiment atypique, pour le coup. Je pense qu’on n’en trouve pas 2 comme ça à Paris. On descend sur les rails et d'un coup il y a ce calme et les oiseaux qui chantent. Et puis énormément de végétation. 

[Éric]
On se veut vraiment un événement assez inclusif, tout le monde est hyper unanime et trouve ça absolument génial. Donc il n'y a aucun jugement, il n'y a pas du tout le côté français, négatif…

[MUSIQUE]

[Journaliste]
Vous écoutez “Paroles de Franciliens”, le podcast de la Région Île-de-France qui vous donne la parole.

À chaque épisode, nous partons à la rencontre d’étudiants, de bénévoles, d’artisans, de lycéens, d’entrepreneurs, d’agriculteurs ou encore de sportifs.

Ils ont tous bénéficié du soutien de la Région pour s’engager, se reconvertir, ou simplement poursuivre leur passion. Voici leur histoire...

[Journaliste]
C’est l’été en Île-de-France ! Le temps des bains de soleil en terrasse, des pique-niques au bord de l’eau, des balades en forêt… 

Que vous soyez plutôt culture, nature ou sport, la Région fourmille d’activités estivales grâce à son programme : Mon été, ma région.

Elle propose ou soutient plus de 3.000 représentations et événements, partout sur son territoire, à toutes les Franciliennes et Franciliens.

Parmi les temps forts : L’Île-de-France fête le théâtre, les villages sportifs et culturels sur les îles de loisirs, Jardins ouverts ou encore l’Olympiade culturelle...

Rencontre avec Julie Servat et Éric Lévy, 2 Franciliens à l’initiative d’événements au programme de Mon été, ma région.

[Elena]
Et les boutures on les met sur le toit, ou… ?

[Julie]
Non on les mettra dans la serre, donc on va les mettre sur les plateaux et on les ramènera après. Par contre les boutures de menthe, oui on les mettra sur le toit.

Alors, Inès, ne fait pas tous les pots encore parce que tu vas voir que la bouture qu’on va faire c’est avec des racines. Donc tu recouvres les racines de terre, tu n’as pas à remplir ton pot entièrement.

[Julie]
On est à la recyclerie Porte de Clignancourt, dans le 18ᵉ arrondissement de Paris. On se trouve donc dans l'ancienne gare Ornano de la Petite Ceinture, qui a cessé son activité dans les années 50 et qui après a eu plusieurs activités.

Donc, on a donc la partie commerciale, café, restaurant et aussi la partie associative avec l'atelier de réparation qu'on appelle l'atelier de René. On a notre réparateur Mouloud qui va réparer du petit électroménager afin de lutter contre l'obsolescence programmée. On propose également des outils à la location. On a dans cette partie associative aussi, toute la programmation éco-culturelle du lieu. On a vraiment une programmation très riche, beaucoup de conférences.
Et puis on a toute la partie ferme urbaine, pour laquelle je travaille. Et donc on va faire venir une grande diversité de publics, beaucoup d'écoles, des structures médicalisées et on fait donc pas mal d'ateliers autour de la végétalisation en ville. Et puis tout ce qui est biodiversité sur la petite ceinture et en ville.

[Journaliste]
Pendant les vacances, dans la ferme urbaine de la Recyclerie, Julie anime un atelier « Chantier potager ». Il fait partie du programme Jardins ouverts en Île-de-France, organisé par la Région.

Au total, plus de 500 animations culturelles ont lieu dans les jardins franciliens : qu’ils soient publics, privés, patrimoniaux, partagés, ouvriers, collectifs ou familiaux... L'occasion pour les Franciliens de découvrir autrement le patrimoine naturel de leur région.

[Julie]
Nous, ça nous permet de toucher un plus large public. On est connu des habitants du 18ᵉ, mais c'est vrai que voilà. On aimerait aussi faire découvrir le lieu à beaucoup plus large, donc à beaucoup plus d'habitants de Paris. Voilà, c'est notre espace végétalisé et potager est peu connu. Et ce programme nous permet vraiment de faire venir des personnes qui n'en n'auraient pas entendu parler autrement.

[Journaliste]
Un vendredi ensoleillé de juillet, 4 Franciliens participent à l’atelier de Julie. 
Entre le bourdonnement des abeilles, la fraicheur du bassin en aquaponie et l’odeur de la menthe fraîche… Les apprentis jardiniers bouturent, rempotent et récoltent avec enthousiasme.

[Julie]
Donc ce que je vous invite à faire c’est à creuser quand même un peu, essayez de voir, de trouver des tronçons de racine que vous pouvez découper. Et après on les mettra en pot comme je vous ai dit.

[Elena]
Et le reste ?

[Julie]
On va se faire des petits sachets, vous pourrez emporter de la menthe. Voilà, je vous laisse ça là. Tac, tac. 

[Inès]
Merci !

[Julie]
Alors aujourd'hui, on est vendredi après-midi et toutes les semaines, nous avons nos adhérents qui viennent nous prêter main forte pour des ateliers au potager. Les adhérents de l'association peuvent s'inscrire pour venir jardiner, faire un peu de bricolage avec nous. Faire de la récolte par exemple.

Et aujourd'hui en particulier, on a une activité de récolte de prunes. Nos arbres commencent à donner beaucoup de prune, donc les adhérents se les partageront en fin d'atelier. On a eu un atelier de bouturage de succulentes pour nos futurs ateliers terrarium, kokedama. On essaye vraiment de ne pas racheter de plantes, mais plutôt de les bouturer et d'en créer des nouvelles. C'est toujours dans ce souci de recycler, etc. De ne pas racheter. Et puis, on a aussi de l'entretien général, de nos espaces, des différents végétaux.

[MUSIQUE/ SWING]

[Journaliste]
Éric, lui, a organisé le temps d’un week-end de juillet le CAPS festival. Né d’un partenariat entre privé, public et associatif, il a pour ambition de transformer l’entrée de ville de Clichy en un musée à ciel. L’objectif d’Éric : faire découvrir la culture urbaine et l’art au grand public.

Cette année, le thème du CAPS était l’illusion. Les artistes invités ont travaillé autour de l’anamorphose et de la technique du trompe-l’œil pour questionner et transformer notre vision du paysage urbain.

[Éric]
Bonjour, je suis Éric Lévy. Je suis donc le fondateur de l'agence Renting art, une agence spécialisée dans la location d'œuvres d'art, et aussi le fondateur d'une association clichoise qui s'appelle le CO42, qui a pour vocation de créer des événements et rapprocher le public du monde de l'art et de la création artistique.

[MUSIQUE / SWING]

[Éric]
Ce week-end, ça s'appelle le Caps. Le Caps c'est l'acronyme du Clichy Arty Playground Street Festival qui veut aussi dire, le Caps c'est le nom des petites capsules qu'on met sur les sprays des graffeurs. 

Donc c'est un nom qui est très connu dans le monde du graff, mais pas du grand public. Et c'est la deuxième édition, donc on a sur un petit terrain de foot et un terrain de basket, on regroupe… L'année dernière, on avait 5 artistes qui sont venus envahir cet espace. Et cette année, avec l'accord de la Paris 17 et ici, on a envahi aussi la porte du périphérique sous le périphérique à porte de Clichy. Donc il y a neuf pylônes et on a invité en tout 11 artistes, pour venir s'exprimer et surtout redéfinir cet espace, l'agrémenter et le rendre vraiment lui donner une dimension assez étonnante. 

Et on a un line-up assez dingue. On a en termes d'artistes des artistes comme Nasty qui vient du 17ᵉ, qui est vraiment une référence dans le street art. Mais on a aussi Certy 31 qui est lui un artiste clichois. On a Darrel Carey qui vient de Los Angeles, on a Soda qui vient de Londres. On a Los Pepes qui viennent du Portugal donc c'est assez hétéroclite et c'est assez international.

[Enfants]
Allez 4-0 ! Yes yes 4-0 ,yes yes 4-0, yes yes 4-0…

[Journaliste]
Le CAPS festival fait partie de l’Olympiade culturelle. Partenaire majeur des Jeux olympiques et paralympiques 2024, la Région a mobilisé tous les acteurs et tous les arts pour faire rayonner l’alliance du sport et de la culture cet été. 

Dans les villes et villages, les îles de loisirs, les quartiers populaires… Près de 80 manifestations labelisées Olympiade culturelle ont lieu en Île-de-France.
Musique, danse, street art, hip-hop, projections de films, lecture, concerts, spectacles… Toutes portent les valeurs de l’olympisme, telles que la fraternité et le respect.

[Éric]
On fait partie de la des olympiades culturelles donc il y a un label de la Région Île-de-France. Et effectivement, on mélange beaucoup de pratiques artistiques. Donc là, on entend il y a du swing en ce moment, mais tout à l'heure, il y aura une batucada, une batucada de Timbao. Donc on essaye aussi d'être dans la région et d'être assez local. Il y a aussi les ateliers pour enfants pour les initier au street art, comme ça, ils peuvent aller taguer dans le métro… Pardon, c'est une blague. 

En tout cas, c'est pour leur faire prendre conscience que ce n'est pas si facile que ça de graffer. Et que faire des belles fresques, ce n’est pas évident. 
Voilà on fait aussi du sport. Ce soir, on a une petite finale de football à 5. Il y a un ancien champion du monde 98, donc Bernard Diomède qui va venir remettre la coupe. 

Hier on avait une démonstration de cécifoot. On se veut vraiment un événement assez inclusif. Ça dure que deux jours, samedi, dimanche et on veut rassembler. C'est gratuit, c'est fait pour tous les Franciliens, beaucoup de Clichois qui viennent et aussi des amoureux de l'art, du street art. 

[Journaliste]
Tout l’intérêt des événements et activités du programme de Mon été, ma région est de proposer des moments d’évasion et de détente aux Franciliens qui n’ont pas pu partir en vacances !

[Julie]
Il y a la possibilité de venir flâner au sein de la recyclerie et puis de toute la partie végétalisée, le long des quais. C 'est vraiment l'occasion de se retrouver dans la nature. Il y a vraiment ce contraste avec la porte de Clignancourt qui est assez saisissant.  Nous, on essaye vraiment de végétaliser au maximum pour préserver toute la biodiversité qui est sur la petite ceinture. Donc voilà, c'est un souffle d'air frais. Et c'est vrai que la réaction des gens en général est toujours la même. Ils se sentent toujours bien en venant ici et ils viennent se relaxer, se reposer.

[Éric]
On veut faire quelque chose de qualité, donc c'est pas du graffiti, c'est vraiment de l'art contemporain dans la ville. Et il faut absolument se balader entre la porte de Clichy et ce petit stade qui s'appelle le stade Fanny pour découvrir toutes ces fresques.

[MUSIQUE]

[Journaliste]
Pour consulter le programme complet des événements de l’été en Île-de-France, rendez-vous sur iledefrance.fr/monetemaregion.

C’était Paroles de Franciliens, un podcast réalisé par la Région Île-de-France. 
Merci à Julie et Éric pour leurs témoignages et leurs actions pour colorer notre été. N’hésitez pas liker, à commenter et à partager et à très vite pour de nouvelles paroles de Franciliens.

Où écouter le podcast ? 

Le podcast « Paroles de Franciliens » est disponible sur de nombreuses plateformes :

Abonnez-vous à nos comptes sur la plateforme de votre choix !

À travers son riche programme #Monétémarégion, la Région Île-de-France vous invite à vivre un été coloré ! 

Entre culture, sport, loisirs, patrimoine et escapades en pleine nature, il y en a pour tous les goûts. 

Découvrez un aperçu des festivités dans le 7e épisode de « Paroles de Franciliens », la série de podcasts de la Région Île-de-France, disponible sur de nombreuses plateformes d'écoute.

Du potager au street art, vivez toutes les couleurs de l'été

Dans ce nouvel épisode de « Paroles de Franciliens », nous avons rencontré ceux qui font vivre la saison estivale en Île-de-France.

Entre swing, bouturage, art urbain, récolte de prunes... Ces 2 événements conviviaux sont tous les 2 soutenus par la Région dans le cadre de #Monétémarégion.

Mon été, ma région : demandez le programme !

Agenda Mon été ma région 2021

Concerts, films, expos, balades, visites touristiques, activités sportives : découvrez tout ce que la Région organise ou soutient pour vous permettre de... vivre toutes les couleurs de l'été en Île-de-France.

La carte interactive des événements de l'été.