Publié le 18 mai 2022

Plan « Route de demain » : 335 millions d'euros investis d'ici 2027

Crédit photo : iStock

À l'occasion de la séance plénière du Conseil régional qui s'est tenue le 19 mai 2022, la Région Île-de-France a voté son nouveau plan « Route de demain ». Ainsi, 335 millions d'euros vont être alloués à ce plan régional pour poursuivre la modernisation des routes, fluidifier le trafic, développer les nouvelles mobilités et améliorer l'impact écologique des infrastructures routières.

En adoptant son plan « anti-bouchon » en 2017, la Région Île-de-France s'était fixé comme objectif de réduire la congestion routière et d'anticiper le développement de la route de demain.

Dans la continuité de ce plan « anti-bouchon, la Région a décidé d’aller encore plus loin en votant, lors de la séance plénière du Conseil régional du 19 mai 2022, ce nouveau plan « Route de demain » qui le prolonge et le complète autour afin de réduire les points de congestion récurrents sur le territoire francilien et optimiser le Réseau routier d’intérêt régional (RIRR).

En tout, 335 millions d’euros vont être investis par la Région dans ce nouveau plan.

Une route plus fluide, sûre, moderne et mieux partagée

Le plan « Route de demain » prolonge la volonté régionale de remettre la route au cœur du système de transport francilien initiée en 2017 avec l’adoption du plan « anti-bouchon ».

Le nouveau dispositif prolonge le précédent et l’articule désormais autour de 4 grands axes stratégiques

  • Poursuivre les actions du plan précédent avec un soutien aux opérations qui visent à traiter les principaux points de dysfonctionnement du réseau, générateurs de congestions récurrentes et donc de pollution ;
  • Poursuivre le soutien au développement de la route intelligente comme support d’usages modernes, performants et vertueux sur le plan environnemental ;
  • Favoriser l’insertion paysagère et environnementale des infrastructures, la lutte contre les nuisances, et l’adaptation au changement climatique ;
  • Donner à la Région un rôle central en termes de sécurité routière avec une approche consistant à faire un diagnostic des infrastructures routières, mais aussi organiser des actions de sensibilisation et de formation du grand public.

L’objectif est d’apporter les meilleures réponses aux besoins importants de mobilité des Franciliens sur l’ensemble du territoire, sans toutefois mettre en concurrence les différents modes de transport.

Développer les nouvelles mobilités

Si l’optimisation des infrastructures routières est une priorité, le plan « Route de demain » présente également un volet de soutien aux : 

  • Voies réservées sur le Réseau routier d’intérêt régional,
  • Pôles d'échanges multimodaux,
  • Aires de covoiturage afin d’augmenter le taux de remplissage des véhicules (entre 1,1 et 1,3 voyageur par voiture en semaine actuellement).

Dans le même temps, la Région poursuit le développement de l’électromobilité sur son territoire en mettant en œuvre des actions visant à lever les barrières, qu’elles soient d’ordre financier, physique ou psychologique.

Les 4 aides régionales pour l'achat d'un véhicule propre à destination des entreprises et des particuliers