21 mars 2018

Perturbations dans les transports : la Région Île-de-France et Île-de-France Mobilités proposent des solutions alternatives pour les Franciliens

En prévision des prochaines perturbations dans les transports en commun, la Région Île-de-France et Île-de-France Mobilités ont mis en place différentes mesures afin de proposer des solutions alternatives aux voyageurs impactés par les mouvements de grève prévus en Île-de-France.

1 – Gratuité du covoiturage pendant les jours de grève

Le principe est simple :

Si vous êtes conducteur : vous serez remboursé, inscrivez-vous sur une des 8 plateformes de covoiturage partenaires de l’opération : Karos, Klaxit, IDVROOM, BlaBlaLines, Ouihop, Roulez Malin, Covoit’ici, Clem’.

Si vous êtes voyageur : voyagez gratuitement, rendez-vous sur l’application Vianavigo (App Store – Google Play)  ou sur le site internet Vianavigo pour trouver la liste des trajets de covoiturage correspondant à votre recherche. Le résultat précise l’opérateur de covoiturage, le lieu de prise en charge, les horaires de départ et le temps de parcours. Une fois le choix fait, Vianavigo vous redirige vers le site du partenaire concerné qui finalise la réservation et la mise en relation avec le conducteur.

Le covoiturage est une des solutions de mobilité activement encouragée et soutenue par Île-de-France Mobilités pour les trajets du quotidien en complément des transports en commun afin de lutter contre les embouteillages et la pollution de l’air en Île-de-France.

« Je lance un appel à la solidarité et au civisme des automobilistes d’Île-de-France pour qu’ils ne voyagent pas seul dans leur voiture et qu’ils s’inscrivent sur l’une des plateformes de covoiturage de nos partenaires. Il faut qu’ils ouvrent leurs portières aux Franciliens qui seront dans la galère pendant la grève. Pour les y inciter, Île-de-France Mobilités couvrira les frais de déplacement des conducteurs et rend gratuit le trajet pour les passagers. Pour trouver si des covoitureurs sont disponibles, il suffit d’indiquer où vous allez sur Vianavigo ». Valérie Pécresse, Présidente de la Région et d’Île-de-France Mobilités.

2 – Inciter au télétravail

Les salariés et employeurs franciliens sont incités à recourir au télétravail pendant ces jours de grève, à l’image des agents du siège de la Région Île-de-France. Pour la première fois, les 600 espaces de coworking et tiers-lieux franciliens sont ainsi répertoriés sur le site de la Région : https://www.iledefrance.fr/coworking afin de permettre à ceux qui le souhaitent de pouvoir travailler près de leur domicile.

L’Île-de-France soutient également financièrement le déploiement de ces espaces sur l’ensemble du territoire francilien.  

La Région Île-de-France a généralisé pour ses agents le télétravail début 2018, après une expérimentation débutée en septembre 2017. Aujourd’hui, près de 800 agents de la Région sont en télétravail 2 jours par semaine maximum.

Contact presse : servicepresse@iledefrance.fr - 01 53 85 66 45