18 octobre 2018

Pariscience veut rendre les lycéens fans de science

Pour la 1re fois, avant son ouverture au grand public le 26 octobre 2018, des projections lors du festival Pariscience étaient destinées aux scolaires. 

« Peut-on croire toutes les sciences ? En quelles théories scientifiques peut-on se fier ? La science évolue et change, est-elle toujours fiable ? » Autant de questions qui ont suivi la projection du film Notre cerveau : siège ou piège de notre intelligence ?, réalisé par Jean Bergeron, ce 15 octobre 2018 à l’Institut physique du globe à Paris (5e).

Ce jour-là, 3 classes de lycéens franciliens assistaient à une séance animée par un vulgarisateur scientifique dans le cadre de la 14e édition du festival du film scientifique Pariscience.

Cet évènement est soutenu par la Région dans le cadre du soutien à la diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle (CSTI). Pariscience est d'ailleurs l'un des rendez-vous de la Fête de la science bénéficiaires d'une aide régionale.

 

Pariscience : des séances pour comprendre le monde

Cette année, le festival a dédié à la jeunesse 4 journées en amont de l’événement grand public : entre le 15 et le 19 octobre 2018, il a proposé 16 séances de projections-débats pour permettre aux élèves de mieux comprendre le monde et appréhender les questions science-société.

Après un début de séance un peu dissipé, la projection a fait tomber beaucoup de préjugés et d’amalgames : c’est notamment grâce au médiateur qui, tout au long de la séance, a permis de rendre les sujets scientifiques accessibles aux jeunes. À la question « à quoi sert la science ? », beaucoup d’élèves ont répondu d’une même voix : « à connaître le monde ».

L’action du festival en direction des lycéens se traduit également par la participation des élèves au choix des films distingués. 3 classes y ont participé cette année dont la 1re S de Claire Nay, professeure au lycée Guillaume-Apollinaire de Thiais (94).

Un jury lycéen pour développer l’esprit critique des jeunes

La participation au jury lycéens lors du festival Pariscience est « une façon de faire découvrir des milieux totalement inconnus de la plupart de nos élèves comme le cinéma et la recherche, qu’elle soit fondamentale ou appliquée », explique l'enseignante. « Surtout, il est important que les élèves puissent avoir un esprit critique et qu’ils soient curieux de comprendre le monde dans lequel on vit. » Ce projet a nécessité une implication importante de la part des élèves, qui ont visionné les 3 films sélectionnés, rédigé des fiches pour chacun et défendu leurs choix avec un argumentaire détaillé.

La rencontre avec leurs parrains, Solenn Reguer (marraine scientifique) et Laurent Thibierge (parrain producteur), a été un moment clé dans cette aventure pour les jeunes. Ces 2 professionnels « ont apporté des éclairages sur les différentes façons de regarder les documentaires scientifiques » permettant aux élèves de mieux axer leur argumentation mais surtout, de mieux comprendre les enjeux scientifiques présentés. Cette expérience ludique et enrichissante a sans doute déjà créé de futures vocations parmi les lycéens : « Certains élèves ont choisi pour leur TPE (travaux pratiques encadrés) des sujets traités dans les documentaires en compétition », témoigne, ravie, la professeure.