23 avril 2019

Paris 2024 : 150 collégiens à la Région pour parler des JOP

collégiens-ambassadeurs-JOP
Crédit photo : Conseil régional Ile-de-France

150 élèves de 3e de toute l’Île-de-France ont découvert, ce 18 avril au siège de la Région, les enjeux des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 pour l'Île-de-France dans le cadre d’un dispositif régional inédit : « 1 000 stages spécial JOP ». L'occasion de rencontrer élus, organisateurs et athlètes pour discuter orientation, emploi, engagement...

Top départ pour le dispositif « 1 000 stages spécial Jeux olympiques et paralympiques (JOP) 2024 » ! Valérie Pécresse a accueilli au siège régional, à Saint-Ouen (93), ce 18 avril, les premiers bénéficiaires de ce stage de 3e permettant, durant une semaine, de rencontrer athlètes et professionnels du sport et du tourisme : 150 collégiens venus de Poissy (78), Rosny-sous-bois (93) et Sainte-Geneviève-des-Bois (91).

Entourée de Tony Estanguet, président de Paris 2024, de Vincent Roger, délégué spécial chargé des JOP 2024, de Farida Adlani, vice-présidente chargée de la famille, et de Hamida Rezeg, vice-présidente chargée du tourisme, la présidente de la Région a présenté à ces jeunes tout ce que la Région a prévu pour faire de Paris 2024 une réussite et les opportunités qui en découlent pour eux-mêmes.

Des opportunités dans les métiers du tourisme

Les métiers des JOP bientôt sur Oriane.info

Le portail régional Oriane.info, qui accompagne les jeunes dans leurs projets d’orientation, proposera bientôt un focus sur les métiers des JOP 2024.

Les Jeux sont d'abord un atout pour la région qui est déjà la 1re d'Europe en matière de tourisme. Plus de 50 millions de touristes la visitent chaque année, ce qui génère 400 000 emplois dédiés. « Lors des JOP 2024, ce sera plus de 20 millions de personnes qui feront le déplacement jusqu’à nous, pour le seul mois d’août, a annoncé Valérie Pécresse. Le tourisme est un véritable enjeu, et il propose énormément d’emplois pour demain. Nous avons besoin de vous. »  

Lors de son intervention, la présidente de la Région a tenu à rappeler les nombreux métiers qui seront sollicités par les Jeux : construction, sécurité, restauration, organisation… « Vous êtes tous invités à participer à ces Jeux, en tant que bénévoles, sportifs ou employés. Nous voulons que vous viviez cette expérience de l’intérieur, en tant qu’acteur » a notamment ajouté Tony Estanguet.

"Je souhaite que cette semaine vous ouvre de nouveaux horizons, vous ouvre des portes, et que vous ayez fait de belles rencontres."
- Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France

L’Île-de-France, une région pleine de talents sportifs

Cette journée a par ailleurs été l’occasion pour les collégiens de rencontrer des athlètes olympiques tels que Gwladys Epangue (taekwendo), Antoine Jezel (aviron handisport) ou encore Laëtitia Payet (judo). Ils ont pu découvrir toutes les actions menées par la Région en faveur du sport chez les jeunes, avec notamment l’ouverture prochaine d’un lycée dédié à Saint-Ouen (93), cœur du village olympique. « L’Île-de-France est une région très sportive et pleine de talents », a souligné le triple champion olympique de canoë-kayak, Tony Estanguet. « N’oublions pas que 40 % des médaillés aux Jeux de Rio en 2016 étaient Franciliens, tous issus de la banlieue. » 

Pécresse-collégien-diplôme

Pour permettre à de futurs talents du sport français d’éclore, la Région aide les comités, ligues et fédérations sportives pour l’acquisition d’équipements sportifs mais aussi dans l’agencement de nombreuses infrastructures. Elle est le 2e financeur des JOP juste après l’État. Le 21 juin 2019, elle inaugurera par exemple l’ouverture du stade nautique de Vaires-Torcy : le complexe accueillera un stade d’eau vive, un centre de formation et d’hébergement, ainsi qu’un bassin d’entraînement et de compétition.

Une journée d’échanges

« Mais Monsieur, combien de temps ça vous a pris pour réaliser votre rêve ? », « Le comité d’organisation des JOP prendra-t-il des stagiaires ?», « Ça a changé quoi dans votre vie d’être champion ? » « C’est quoi, les nouveaux sports des JOP ? » Les futurs lycéens ont également profité de la présence de Vincent Roger et de Tony Estanguet pour obtenir des réponses à leurs interrogations variées. « Cet échange est indispensable pour qu’ils comprennent l’importance des JOP. On doit leur donner envie de participer à cette aventure », a résumé Vincent Roger. Cette semaine de visites intenses aura fait naître des vocations chez cette génération 2024…