Publié le 14 décembre 2020

Métro : la ligne 14 prolongée jusqu'à Mairie-de-Saint-Ouen – Région-Île-de-France

Nouvelle rame 14

Crédit photo : Hamdi Chref/RATP

Grand jour pour la 14 ce 14 décembre 2020 : la ligne de métro automatique rejoint à toute vitesse la Seine-Saint-Denis, désaturant la 13 et desservant des quartiers en plein développement dont Clichy-Batignolles et les Docks de Saint-Ouen.

Première ligne de métro automatique de la RATP, la ligne 14 avait connu, depuis son ouverture en 1998, 2 prolongements à Paris intra-muros :

  • De Madeleine à Saint-Lazare en 2003,
  • De Bibliothèque-François-Mitterrand à Olympiades en 2007.

Cette fois, elle met le cap au nord, franchit le périph et se déploie jusqu’en Seine-Saint-Denis.

Dès ce 14 décembre 2020 (à 16h), la ligne 14 rejoint Mairie-de-Saint-Ouen – Région-Île-de-France (à 2 pas du siège de la Région, d'où la 2de partie du nom du nouveau terminus).

4 stations, de nouvelles correspondances, de nouvelles rames...

Elle gagne :

  • 5,8 km,
  • 4 stations :
    ► Pont-Cardinet,
    ► Porte-de-Clichy (ouverture en janvier 2021),
    ► Saint-Ouen,
    ► Mairie-de-Saint-Ouen – Région-Île-de-France (à 15 min de Châtelet),
  • Des correspondances avec les 2 branches de la ligne 13, le RER C, la ligne L du Transilien, le tramway T3b (prolongé de la Porte-de-la-Chapelle à la Porte-d’Asnières) et le réseau de bus,
  • 35 nouvelles rames MP14 à 8 voitures (au lieu de 6 jusqu’alors) circulant jusqu'à 80 km/h,
  • 1 nouveau site de maintenance avec 10.000 m² de surface de remisage,
  • 100 agents, dont 75 en stations,
  • 6 commerces.

La 14, ligne 100% accessible

Toutes les stations de la 14 sont accessibles en toute autonomie aux personnes en fauteuil roulant, depuis la voirie jusqu’aux trains.

Par ailleurs, les nouvelles rames en cours de déploiement comprennent :

  • 6 places pour personnes prioritaires (au lieu de 4 jusqu'alors) dans chaque voiture,
  • 1 emplacement aménagé pour les personnes en fauteuil roulant en début et en fin de rame.

Désaturation de la ligne 13

La ligne 13 y gagne aussi : 25% de ses 650.000 utilisateurs quotidiens devraient emprunter la 14.

Le tout, pour :

  • 1,4 milliard d’euros en infrastructures (financés à 13,62% par la Région, le reste par différentes autres collectivités territoriales),
  • 619 millions d’euros en matériel (financés à 100% par Île-de-France Mobilités).

Des quartiers en plein développement desservis

Avec ce prolongement, la ligne 14 traverse désormais le 17e arrondissement de Paris, Clichy-la Garenne (92) et Saint-Ouen (93). Elle dessert ainsi des quartiers en plein développement, qui représentent 96.000 habitants et 72.000 emplois : 

  • Le quartier Clichy-Batignolles,
  • L’entrée de ville et le quartier est de Clichy-la Garenne où se situaient les friches Renault et Citroën,
  • Le quartier des Docks et le quartier sud de Saint-Ouen. 

La 14, ligne la plus performante au monde

La ligne 14 affiche une performance unique au monde : comme aucune autre, elle peut faire circuler une rame toutes les 85 secondes et ainsi transporter 35.000 voyageurs/h. 

Les travaux avaient commencé en 2013, après une concertation entamée en 2009.

2 autres prolongements d'ici 2024

Cette extension n’est qu’une étape : d’ici 2024, la ligne 14 sera une nouvelle fois prolongée jusqu’à la future station Saint-Denis-Pleyel au nord et à l’aéroport d’Orly au sud, ce qui la connectera aux futures lignes 15, 16, 17 et 18 du métro.

La fréquentation de la ligne 14 devrait alors passer de 550.000 à 1 million de voyages/jour, soit l’équivalent d’une ligne comme le RER B.