Publié le 26 mai 2020

À Meaux, un lycée plus grand pour mieux former à l’aéronautique

Crédit photo : iStock_Extrem Photographer

Le lycée Pierre-de-Coubertin, en Seine-et-Marne, va bénéficier du Plan d'urgence de la Région lancé en 2017. Son ambition : former encore plus de jeunes et mieux aux métiers de l'aéronautique en Île-de-France. Un hangar à avion vient donc s'ajouter aux travaux prévus pour sa rénovation.


En 2017, à un moment où 1 lycée francilien sur 3 était vétuste, la Région a engagé un Plan d’urgence de 5 milliards d'euros pour les lycées franciliens : 4 milliards d'euros pour les investissements et 1 milliard d'euros pour la maintenance. L'objectif est non seulement de rénover, mais aussi de répondre aux enjeux démographiques et pédagogiques, et donc d’agrandir les établissements, de les réaménager et d’en construire de nouveaux.

À Meaux (77), le lycée Pierre-de-Coubertin fait partie des établissements scolaires qui vont être entièrement rénovés et agrandis par la Région, pour un coût total de 66 millions d'euros. 

Un hangar à avion pour former aux métiers de l’aéronautique

La grande nouveauté pour ce lycée polyvalent à la rentrée 2023 sera un hangar à avion destiné à la formation. Construit sur un terrain mis à disposition de la Région par la commune, cet aménagement sera le symbole attractif d’un véritable pôle dédié aux métiers de l’aéronautique.

L'Île-de-France, territoire champion en aéronautique

L’Île-de-France n'est pas seulement un territoire d'excellence pour la formation aux métiers de l'aéronautique. C'est ausi la première région aéronautique d'Europe en termes d’emploi, et la première au monde notamment dans les domaines de la maintenance et des outils de simulation. L’aéronautique est aussi le premier secteur industriel exportateur d'Île-de-France.

Un agrandissement pour accueillir plus d'élèves en aéronautique

Carte d’identité du lycée Pierre-de-Coubertin à Meaux (77)

Construit en 1965 à l’ouest du centre-ville de Meaux, le lycée dispose aussi d’une annexe dans le nord de la ville.

La cité scolaire, qui occupe aujourd’hui 20.000 m², accueille plus de 2.100 élèves dans :

  • 1 pôle général et technologique de 1.450 places, 
  • 9 filières de formation professionnelle avec 700 places.

Le lycée Pierre-de-Coubertin a ouvert un bac pro aéronautique à la rentrée 2019. Ses capacités d’accueil augmenteront dès la rentrée 2020. La future extension, actuellement à l’étude, permettra un déploiement complet de la filière aéronautique avec plusieurs options du bac pro, des mentions complémentaires et un BTS, pour un total d’environ 270 places de formation initiale à terme. La maintenance et la construction aéronautiques y seront entre autres enseignées.

Une démarche globale de rénovation 

La rénovation globale du lycée vise à améliorer l’ensemble des espaces, la plupart vétustes, et notamment le bâtiment principal, où s’organise la vie scolaire. Celui-ci accueillera, après rénovation, tous les enseignements généraux. Les espaces pédagogiques vont être repensés, les accès piétons, sécurisés et les flux de circulation, optimisés. Le gymnase, les hébergements et la demi-pension seront eux aussi mis à neuf.

Plan d’urgence 2017-2027 pour les lycées : 14 millions d’euros votés en mai 2020 

  • Lycée provisoire François-Rabelais à Paris (18e) : construction.

Poursuite d'opérations déjà lancées : 

  • Lycée Jean-Moulin à Torcy (77) : restructuration globale,
  • Lycée Van Gogh à Ermont (95) : construction du nouveau service de restauration,
  • Lycée Joliot-Curie à Dammarie-les-Lys (77) : restructuration du service de restauration et création des lieux de vie,
  • Lycée Louis-Armand à Paris (15e) : restructuration et extension,
  • Cité mixte régionale Voltaire à Paris 11e (75)  restructuration du service restauration,
  • Lycée Jean-Monnet à La Queue-lez-Yvelines (78) : restructuration du service de restauration.