Les marchés publics d’Île-de-France plus responsables et plus accessibles

Après avoir participé à la création de Maximilien.fr, la plateforme rassemblant l’ensemble des marchés publics d’Île-de-France, la Région s’est engagée dans une politique de commande publique responsable, qui favorise le développement des TPE-PME, et dans la dématérialisation de ses procédures. Elle vise aussi une rationalisation de ses achats, qui représentent 1 Md€ par an.

La Région, signataire de la Charte « Relations fournisseurs et achats responsables »

Faisant suite au Small Business Act voté en mars 2017, la Région a signé le 17 mai 2018 la Charte « Relations fournisseurs et achats responsables », élaborée par le Conseil national des achats et la Médiation des entreprises.

Avec cette signature, la Région s'engage dans une démarche de progrès vis-à-vis de ses fournisseurs actuels et potentiels, notamment les TPE-PME, qui ont créé 80% des nouveaux emplois ces cinq dernières années.

Au-delà, elle marque une nouvelle fois sa volonté de favoriser le développement des TPE-PME dont les entreprises de l’économie sociale et solidaire, et ainsi le développement économique et l'attractivité du territoire francilien.

Avec cette Charte, la Région vise des rapports durables et équilibrés avec ses fournisseurs, et un meilleur respect des délais de paiement à leur égard.

Une Région précurseur
À ce jour, plus de 1.800 organisations – majoritairement des entreprises privées – sont signataires de cette Charte « Relations fournisseurs et achats responsables ». La Région Île-de-France se montre exemplaire en étant la 2e Région française à la signer, après Centre-Val de Loire. Plus d'infos sur www.rfar.fr

En outre, elle pourra mieux utiliser l'achat comme levier de développement économique collaborer plus fortement avec ses fournisseurs stratégiques, et ainsi contribuer à pérenniser les filières économiques, les processus d'innovation avec ses fournisseurs et maîtriser l'impact environnemental de ses achats.

 

Une nouvelle organisation de la Région en matière d'achats

La Région a créé une Direction des achats en 2016 notamment pour contribuer à la baisse des dépenses publiques. L'objectif est de réaliser 100 M€ d'économies en cinq ans.

Les achats de la Région Île-de-France représentent 1 Md€ par an dans les secteurs de la construction, des équipements des lycées, de la formation professionnelle, de l'informatique et des télécommunications ou encore du conseil.

Au-delà des économies à réaliser, il s'agit de bâtir avec les fournisseurs de la Région une relation nouvelle, basée sur la confiance, la mise en perspective des investissements et la recherche d'innovation.

Le process achat, très administratif, a été totalement refondu. Le Pôle achats performance commande publique juridique, regroupe la Direction des achats et la Direction de la commande publique, chacun intervenant selon son expertise et en étroite collaboration pour la passation des marchés, désormais centralisée au sein de ce Pôle.

Rendez-vous
Envie d'en savoir plus sur les achats de la Région ? Des rendez-vous avec les entreprises sont organisés comme, en juin 2018, Innov'Achats, le forum de l'achat public d'innovation d'Île-de-France.

La Direction de la commande publique va mettre en place la dématérialisation des marchés en avance de phase par rapport aux contraintes réglementaires, dans la logique de simplification pour les entreprises.

 

4 Services achats

La Direction des achats compte aujourd'hui 4 Services achats, répartis par secteurs économiques et composés d’acheteurs professionnels issus du public ou du privé :

Achats généraux et communication (contact : Pascale Bourgeois, pascale [dot] bourgeoisatiledefrance [dot] fr)

- recueil des actes admin., sténotypie, traduction…
- revue de presse, documentation, archivage
- déménagement
- reprographie, impression
- déplacements élus et agents (véhicules, entretien, voyages, hébergement…)
- services aux agents (équipements de protection individuelle, vêtements de travail, congés bonifiés, prestations sociales, conciergerie…)
- énergies et fluides
- événementiel (stand, réservation de salles, colloques…)
- traiteur et restauration collective, achat de café, boissons…
- objets de communication, signalétique
- sécurité/sûreté : alarme, contrôle d'accès, gardiennage, vidéosurveillance, incendie…
- gestion de parc automobile : achat location véhicule, transport collectifs, entretien,contrôle technique, parking
- espaces verts : achat de plantes, entretien des espaces, paysagiste...
- audiovisuel multimédia : équipement et gestion de salles, maintenance audio, montage vidéo, retransmission…
- économat et fourniture de bureau : papier, consommables, distributeur, outillage, petit matériel

Achats IT, équipements et denrées (contact : Mehdi Necib, mehdi [dot] necibatiledefrance [dot] fr)

            IT
- HW, SW (licences, développements)
- bureautique
- copieurs et imprimantes
- prestations externalisées (SAS, hébergement...)
-prestations intellectuelles informatiques et développements
- maintenance et tierce maintenance
- supports numériques (spots…) et sites Web
- télécoms (fixe et mobile)

          Équipements et denrées
- équipements pédagogiques
- équipements de fonctionnement, y compris mobilier
- cuisines collectives et laveries
- denrées alimentaires lycées

Achats travaux, MOE et maintenance (contact : Marouane Askri, marouane [dot] askriatiledefrance [dot] fr)

- construction neuve et grosse rénovation
- maintenance et entretien
- prestations intellectuelles (mandats, diags,sécurité, CTO, CO…)
- prestations intellectuelles MOD et accords-cadres

Achats prestations intellectuelles et formations (contact : Angélique Cordier, angelique [dot] cordieratiledefrance [dot] fr)

- formations professionnelles (PRF, FREF…)
- formations Agents
- édition, production, achats d'espaces
- conseil, AMO, études, audits, expertise comptable…
- notation financière
- assurances
- conseil juridique, avocats

Pour télécharger la composition des 4 Services achats au format Excel, cliquez ici.

 

Cap sur le « tout démat' 2018 »

La Région se prépare au passage à une dématérialisation complète de ses procédures de marchés publics à compter du 1er octobre 2018 conformément à la réglementation.

Aujourd’hui, la réponse électronique est obligatoire pour l’ensemble des marchés lancés par la Région.  

Pour faciliter les démarches de la candidature, l’ensemble des consultations embarquent le dispositif Marché public simplifié, qui permet de mettre en œuvre le principe « dites-le-nous une fois ». Ce dispositif limite les demandes d’attestations et permet aux administrations de communiquer entre elles.

 

Candidatez sur Maximilien.fr !

Dématérialiser les épais dossiers papier que constituent pour les entreprises les marchés publics ouverts par les collectivités locales, et les rendre accessibles facilement et gratuitement aux entreprises : telle est la raison d’être de Maximilien.fr.

Retrouvez sur cette plateforme les consultations de la Région Île-de-France et de plus de 210 acheteurs publics, de toutes tailles (l’ensemble des Départements, des établissements publics territoriaux, la Métropole, des communes, des établissements publics de coopération intercommunale, des syndicats, etc.) et de natures juridiques très différentes (collectivités, lycées, offices publics de l'habitat, caisses centrales d'activités sociales, sociétés d'économie mixte, groupements d'intérêt public, sociétés anonymes, etc).

Initié en 2013 par la Région Île-de-France avec 10 autres membres fondateurs (7 Départements, Plaine Commune, Aubervilliers...), Maximilien est en effet un groupement d'intérêt public qui fédère, en 2018, environ 215 membres. Pour voir la liste complète des membres de Maximilien, cliquez ici.

Pour plus d'efficacité auprès des entreprises, Maximilien.fr propose de nombreux services :

  •     Recherche des avis de marchés en Île-de-France (information, consultations en cours, attribution),
  •     Service d'alertes quotidiennes ou hebdomadaires pour être informé de tout nouveau marché selon des critères prédéfinis,
  •     Suivi des annonces,
  •     Abonnement aux flux RSS de la plateforme,
  •     Accès aux cahiers des charges (en partenariat avec la plateforme de l'État)...

 

Photo : chantier d'Influence 2, le bâtiment devant accueillir l'hémicycle régional à Saint-Ouen © Région Île-de-France