Production ciné-TV soutenue : « Maigret » en salles

du Mercredi 23 février au Mercredi 23 mars 2022

Pour la première fois depuis Jean Gabin, le commissaire de Simenon reprend vie sur grand écran ce 23 février 2022. Sous les traits de Gérard Depardieu, devant la caméra de Patrice Leconte et avec le soutien de la Région.

Près de 200 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

Maigret

Si Simenon est régulièrement adapté sur grand écran, son commissaire Maigret l'a peu été. En tout cas, il ne l'est plus depuis la dernière interprétation de Jean Gabin en 1958, seules les séries TV lui ayant donné vie depuis (avec Jean Richard, Bruno Cremer...).

Simenon adapté une 2de fois par Patrice Leconte

Cinéaste admirateur de Simenon (il s'est illustré en 1989 avec une adaptation marquante, Monsieur Hire), Patrice Leconte a repris le flambeau, en confiant le rôle de Maigret à Gérard Depardieu.

En résulte Maigret, à voir à partir du 23 février 2022. Un film tourné en Île-de-France, le premier de Patrice Leconte à avoir été produit avec le soutien de la Région.

Maigret plus soucieux de découvrir l'identité de la victime que celle du coupable

Dans cette adaptation de Maigret et la jeune morte, le commissaire enquête sur une jeune fille dont on ne connaît rien, pas même le nom, retrouvée poignardée dans le square des Batignolles, à Paris (17e). Maigret, qui est plus intéressé par le fait de découvrir l'identité de la victime que celle du coupable, rencontre Betty (Jade Labeste), une jeune fille qui ressemble étrangement à la jeune morte...

Avec son coscénariste, Jérôme Tonnerre, Patrice Leconte a supprimé beaucoup de personnages secondaires du roman pour mieux se focaliser sur Maigret. L'histoire a pour cadre le Paris des années 1950, avec un commissaire Maigret massif physiquement comme il se doit, mais débarrassé d'un cliché : suivant le conseil de son médecin, il ne fume plus la pipe, se contentant de la tripoter parfois.

Un film fidèle à l'esprit de Simenon jusque dans sa durée, courte (moins de 1h30).

Avec aussi Mélanie Bernier, Bertrand Poncet, Aurore Clément et Clara Antoons.

En Île-de-France

Informations pratiques

Adresse

au cinéma

France

Durée : 1h28

Aide régionale (Fonds de soutien) : 300.000 euros (à F comme Film).

Tarification

Payant