Production ciné-TV soutenue : « Mademoiselle de Joncquières » en salles

du mercredi 12 septembre au vendredi 12 octobre 2018

Édouard Baer et Cécile de France sont les têtes d'affiche d'un marivaudage en costumes adapté de Denis Diderot et signé Emmanuel Mouret. Un film sorti le 12 septembre 2018, diffusé pour la première fois en clair.

Mademoiselle de Joncquières

2 autres films d'Emmanuel Mouret soutenus par la Région sur arte.tv

À l'occasion de la première diffusion en clair de Mademoiselle de Joncquières en février 2021, Arte propose de voir, à la demande jusqu'au 14 juin 2021 sur arte.tv, 5 films antérieurs du cinéaste dont 2 soutenus par la Région :

Emmanuel Mouret

Marivaudage en costumes sorti en salles le 12 septembre 2018, Mademoiselle de Joncquières est le 3e et avant-dernier film d'Emmanuel Mouret à avoir bénéficié du Fonds de soutien Cinéma de la Région.

4 films d'Emmanuel Mouret soutenus à ce jour

Avant ce film, le cinéaste, qui a réalisé une dizaine de comédies sentimentales décalées et remarquées depuis une quinzaine d'années, avait déjà été aidé pour 2 productions :

Depuis, la Région a soutenu aussi :

Un conte cruel et moral non dénué d'humour

Adapté d'un passage de Jacques le Fataliste, de Diderot, Mademoiselle de Joncquières  est un conte moral et cruel non dénué d'humour qui se passe au milieu du XVIIIe siècle. 

Récompensé aux César 2019

Le film a reçu le César des meilleurs costumes en février 2019.

Il raconte l'histoire de Madame de La Pommeraye (Cécile de France), une riche veuve, qui se venge de son amant, le marquis des Arcis (Édouard Baer), en le jetant dans les bras d’une jeune prostituée très pauvre, Mademoiselle de Joncquières (Alice Issaz).

Pleine de liberté, la mise en scène inscrit les corps dans des paysages à la Watteau pour faire résonner la puissance des mots et de leurs faux-semblants. Si la matière et le langage sont fidèlement puisés chez Diderot, le film est typique d'Emmanuel Mouret : on y retrouve un art du dialogue, de la circulation des émotions et, souvent, du burlesque.

 

100 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient 100 productions par an, dans tous les genres : 

  • Fiction,
  • Documentaire,
  • Animation.

Pour le cinéma, au stade de la production ou de la post-production

Pour l'audiovisuel, sur des productions unitaires et des séries, destinées à la télévision ou aux plateformes de streaming.

Aide remboursable dès que la production est rentabilisée.

Informations pratiques

Adresse

au cinéma

France

Aide régionale (Fonds de soutien et bonus) : 260.000 euros (à Vito Films)

Durée : 1h41

Tarification

Payant