19 mai 2016

Lutte contre le harcèlement sexuel : création d’une cellule d’écoute au Conseil régional d’Île-de-France

interrogation
Crédit photo : Getty Image

Dans le cadre de la lutte contre le harcèlement sexuel, la présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse, a annoncé, ce 19 mai, la création d'une cellule d'écoute et de prévention du harcèlement sexuel au sein de l'unité ressources humaines de la collectivité.

À l’occasion de la séance plénière du Conseil régional ce jeudi 19 mai, Valérie Pécresse a rappelé que la lutte contre le harcèlement sexuel et les violences faites aux femmes constituaient l’un des piliers de son engagement politique. Elle a également insisté sur l’importance pour les victimes de pouvoir faire éclater la vérité.

Pour la prévention et la lutte contre le harcèlement sexuel, la présidente de la Région a annoncé la création d’une cellule d'écoute et de prévention du harcèlement sexuel au sein même du Conseil régional. « Je souhaite que la Région Île-de-France soit pionnière en la matière et qu'elle devienne la première collectivité à créer une cellule d'écoute et de prévention du harcèlement qui sera placée au sein de l'unité ressources humaines », a-t-elle affirmé.

Cette cellule permettra au personnel régional, aux agents, aux élus et aux collaborateurs des groupes politiques de se confier sur les pratiques et les comportements inacceptables dont ils feraient l’objet.

Quelques jours plus tôt, Valérie Pécresse avait cosigné, avec 16 autres femmes politiques, une tribune dans Le Journal du Dimanche pour dénoncer le harcèlement sexuel et inciter les victimes à briser l’omerta.