21 novembre 2017

Lutte contre la précarité : plus d'1,5 million d'euros pour soutenir les plus démunis

nourriture-caisse-rue
Crédit photo : MYOP

Achat de matériel pour préparer des repas, construction de lieux d’hébergement : dans le cadre de sa lutte contre la précarité, la Région finance les actions des associations franciliennes en faveur des populations les plus fragiles. Ce 22 novembre, dix projets ont ainsi reçu un soutien régional.

Lutte contre la précarité : la Région soutient les associations dans leurs projets

La Région lutte contre la précarité et soutient des projets d’aide alimentaire et d’hébergement des Franciliens les plus fragiles présentant un caractère d’innovation sociale. Lors de la Commission permanente de ce 22 novembre, elle s'est ainsi engagée à participer au financement de projets d’investissement de 10 associations, pour un montant total de 1 528 000 euros.

  • 161 000 euros à l’association Quatorze pour la construction de 5 petites maisons pour l’hébergement de personnes sans-abri,
  • 400 000 euros pour France Habitation, qui construit une résidence d’accueil de 30 studios PLAI à la ZAC Princesse du Vésinet (78),
  • 400 000 euros à l’association Basiliade, pour la création de la maison Chemin vert (Paris 11e), lieu innovant pour la prise en charge des personnes atteintes de maladies infectieuses chroniques,
  • 3 600 euros pour la Fraternité Saint-Vincent-de-Paul de Colombes (92), pour l’acquisition de congélateurs et d'armoires froides pour l'épicerie solidaire,
  • 95 000 euros pour les Restos du cœur Paris, pour la création d'une cuisine pour améliorer la qualité et la distribution des repas,
  • 9 350 euros à Sol en Si (Solidarité enfants Sida) à Bobigny (93), pour améliorer les conditions d'accueil et développer des activités innovantes,
  • 2 900 euros à L’Épi de SON pour le réaménagement de l’épicerie solidaire de Sucy-en-Brie (77),
  • 34 205 euros à l’association Aurore pour l’épicerie solidaire de Montreuil (93),
  • 22 500 euros pour Les Restos du cœur Seine-Saint-Denis (93) pour l’acquisition d’un véhicule frigorifique,
  • 400 000 euros pour Résidences sociales de France et son projet de réhabilitation d’un hôtel en CHU intergénérationnel à Orly (94).