Publié le 17 septembre 2020
Mis à jour le

L'urbanisme transitoire francilien en 11 images

En attendant la réaffectation de sites, des projets ambitieux, que la Région soutient, mettent leurs friches et leurs bâtiments délaissés au service du cadre de vie et de la transition écologique. Explications et exemples en photos.

L’aménagement des espaces délaissés ou en mutation peut durer des dizaines d’années. En attendant, la Région Île-de-France soutient, à travers un appel à projet biannuel, les démarches innovantes qui tirent parti de ces périodes de transition. C'est ce qu'on appelle les projets d'urbanisme transitoire.

Des lieux d'événements sur des thèmes variés

Collectivités locales, aménageurs ou associations peuvent obtenir une subvention régionale pour aménager ces sites. Et leur permettre d'accueillir temporairement des activités ou des événements autour de :

  • L’environnement,
  • L’agriculture urbaine,
  • La création artistique et culturelle,
  • L’économie sociale et solidaire...

L'urbanisme transitoire en Île-de-France, en chiffres

  • 61 projets soutenus par la Région Île-de-France depuis 2016,
  • 86.000 euros en moyenne de soutien régional,
  • 4 ans en moyenne de durée d'occupation,
  • 86% des projets s'inscrivant dans la transition écologique

Plus d'infos sur l'urbanisme transitoire en Île-de-France.

Photo 1
Légende de la photo 1

La Station - Paris (18e) : situé dans l’ancienne gare des Mines, le lieu équipé d’une scène et d’un studio d’enregistrement accueille des artistes plasticiens ou sonores en résidence et des amateurs. - Crédit photo : © Collectif MU

Photo 2
Légende de la photo 2

La Padaf - Antony (92) : activités artistiques, artisanales et acteurs du réemploi et du recyclage ont investi en 2016 les anciens entrepôts d’Universal Music. La plateforme jouxte un centre d’hébergement d’urgence géré par l’association Aurore. - Crédit photo : © Oan KIM/MYOP

Photo 3
Légende de la photo 3

Que trament les Fillettes ? - Aubervilliers (93) : en attendant le tramway, la rue des Fillettes, entre Saint-Denis et Aubervilliers, est animée par des projets culturels et artistiques construits avec les habitants. L’ensemble favorise l’appropriation d’un quartier en mutation. - Crédit photo : © Oan Kim/MYOP

Photo 4
Légende de la photo 4

Le Labo - Brétigny-sur-Orge (91) : les habitants de l’écoquartier Clause-Bois Badeau, en cours d’aménagement, y trouvent des ateliers de réparation, de sensibilisation aux arts du cirque, à la réduction des déchets ou encore des animations scientifiques. - Crédit photo : © Stéphane Lagoutte/MYOP

Photo 5
Légende de la photo 5

Vive les Groues - Nanterre (92) : ce lieu de vie au pied de l’Arche de la Défense est constitué d’espaces verts, de jardins, de maraîchage et d’une pépinière horticole. Il a accueilli la 1re édition des rencontres européennes dédiées à l’occupation temporaire, le Stun Camp. - Crédit photo : © Région Île-de-France

Photo 6
Légende de la photo 6

La Prairie du Canal - Bobigny (93) : c’est sur les bords de l’Ourcq que se développent, depuis 2017, une ferme urbaine, une serre participative et des événements festifs et de sensibilisation à l’agriculture urbaine. - Crédit photo : © Guillaume Binet/MYOP

Photo 7
Légende de la photo 7

Station E - Montreuil (93) : cette friche alimentée 100% en énergie renouvelable accueille spectacles, concerts, ateliers scientifiques et culinaires. Des équipements uniques comme le SolarSoundSystem. - Crédit photo : © Stéphane Lagoutte/MYOP

Photo 8
Légende de la photo 8

Le Shakirail - Paris (18e) : un jardin partagé, une promenade et des espaces polyvalents accueillent des actions culturelles, écologiques et artistiques dans un ancien bâtiment de la SNCF le long des voies de la gare de l’Est. - Crédit photo : © Stéphane Lagoutte/MYOP

Photo 9
Légende de la photo 9

La Troisième Terre - Saulx-les-Chartreux (91) : c’est en 2017 qu’Animakt a investi ce lieu, où bénévoles et artistes animent des ateliers et proposent des concerts, pour favoriser les rencontres et accompagner des projets. - Crédit photo : © Pierre Hydre/MYOP

Photo 10
Légende de la photo 10

La Pépinière transitoire - Versailles (78) : au cœur de 130 ha, cette pépinière de plantes locales préfigure un nouveau paysage et permet de constituer une banque de semences et de pieds mères d’espèces herbacées et arbustives. - Crédit photo : © DR

Photo 11
Légende de la photo 11

Lil'Ô - L'île-Saint-Denis (93) : production de légumes et de fleurs, régénération du sol et des arbres par des bosquets, pépinière, compostage de voisinage et de couches... Un écosystème d’activités écologiques et sociales se met en place. - Crédit photo : © Guillaume Binet/MYOP