18 février 2019

Lulu dans ma rue, la conciergerie de quartier qui crée de l'emploi pour tous

La start-up sociale et solidaire Lulu dans ma rue propose de créer localement, à Paris et à Clichy, du lien et de l’activité économique à travers l’insertion par l’entrepreneuriat. Elle bénéficie notamment du soutien de la Région pour des actions de formation.

Lulu dans ma rue, une entreprise dénicheuse de talents

Depuis 2015 à Paris, l'entreprise Lulu dans ma rue déniche les talents de chaque quartier pour réaliser des services de bricolage, aide au déménagement, dépannage informatique, ménage, babysitting, aide aux devoirs, visite coup de main pour les personnes âgées, etc. Autant d'occasions de faire émerger un nouveau gisement d'activités. La conciergerie de quartier cible en particulier les personnes éloignées de l'emploi, qui rencontrent des difficultés sociales et professionnelles à exercer une activité. Elle les accompagne dans leurs démarches administratives pour acquérir un véritable statut de micro-entrepreneur. Un statut clair pour un travail déclaré.

Lulu dans ma rue en chiffres
110.000 demandes reçues depuis 2015
• 40.000 clients
• 600 Lulus référencés
• 1.250 demandes officielles d'ouverture de conciergerie en France et dans le monde

« Remettre de l'humain dans le quotidien »

En créant cette start-up, Charles-Édouard Vincent, polytechnicien déjà à l’origine d’Emmaüs Défi, a voulu dépoussiérer le concept de conciergerie en le transposant au cœur des quartiers, à Paris et en banlieue. L’objectif consiste à développer de l’activité économique durable et améliorer la qualité de vie de chacun à l’échelle locale. « Notre société ira mieux si on remet de l'humain dans notre quotidien. Si ce projet avait été imaginé au départ pour les personnes éloignées de l’emploi, Lulu dans ma rue s’adresse aujourd’hui à un public plus large, explique le fondateur. En tant que moteur d’innovation sociale, nous souhaitons favoriser la création nette d’activité en valorisant les compétences de toutes les personnes en quête de revenus ou de revenus complémentaires : des personnes peu qualifiées, des personnes en recherche de compléments d’activité – salariés, seniors et jeunes , des publics éloignés de l’emploi  chômeurs, allocataires du RSA ou encore des personnes issues des dispositifs d’insertion n’intégrant pas les entreprises dites classiques. »

Chaque jour, Lulu dans ma rue met en relation les Lulus, les travailleurs indépendants à qui il confie du travail, avec des riverains en quête d’un petit coup de main. Les demandes s’effectuent auprès de l’un des 7 kiosques animés par des concierges, par téléphone ou via le site. Les services sont facturés entre 5 et 20 euros la demi-heure, dont la moitié est déductible des impôts pour la plupart d'entre eux.

Le concept s’inscrit parfaitement dans le cadre de l’économie sociale et solidaire grâce à sa volonté de transformation de la société avec cette double ambition de générer de l'activité locale, tout en renforçant les liens entre les habitants. Lulu dans ma rue travaille sur un conventionnement pour devenir l'une des premières entreprises d’insertion par le travail indépendant (EITI). 

Plan de formation innovant

En septembre 2018, Lulu dans ma rue a reçu une aide de 200.000 euros de la part de la Région pour la formation de ses Lulus, dont 40 % sont accompagnés professionnellement. En 2019, l’entreprise s’est fixé comme objectif d'accompagner 320 personnes en leur dispensant en moyenne 25 heures de formation chacune. Plusieurs expérimentations sont en cours, avec des modalités et des formats innovants relatifs à des formations à la relation client, au savoir être, à la gestion d’activité et aux usages numériques.

« Les parcours de formation reposent sur un socle commun, complété par des sessions à la carte pour renforcer les compétences des Lulus les plus fragiles, explique Emma, responsable des opérations chez Lulu dans ma rue. Le tronc commun comprend une formation commerciale et à la relation clients, une formation à l'application, ainsi qu'un accompagnement administratif.»

Depuis la rentrée 2018, Lulu dans ma rue organise aussi 10 prestations tutorées par mois avec un Lulu senior qui accompagne un Lulu junior en prestation, ainsi que des cafés métiers autour des communautés de Lulus.

À présent, l’entreprise souhaite se concentrer sur le développement de parcours personnalisés pour ses Lulus les plus éloignés de l'emploi. Avec un programme de 6h de formation par mois pendant 3 mois à leur arrivée, suivi d'un accompagnement de 3h par mois pour une durée à définir après un diagnostic inital.