Loisirs : la balade paysagère, à pied, à vélo, en rollers…

Pouvoir garantir à tous un accès à l’île de loisirs, ainsi qu’une offre de che­minement diversifiée sur 350 hectares de paysages remarquables, plans d’eau et patrimoine historique et environnemental : tel est l’un des objectifs centraux du réamé­nagement.

Chaque visiteur pourra s’approprier l’île de loisirs et cheminer sur la quinzaine d’hec­tares d’aménagements paysagers. Il aura également la possibilité de s’initier aux joies de la botanique, grâce à la découverte des essences locales prochainement plantées, et de rencontrer une faune préservée grâce à la création d’un corridor écologique. Pour les amateurs de navigation, la rivière d’agré­ment permettra de rejoindre le stade d’eau vive, renforçant ainsi l’articulation entre le site et la Marne.

Vue sur le lac

La mixité des usages le long du chemin des entraîneurs, sur la berge nord, sera garantie grâce au doublement de la piste sur 2 kilo­mètres, différenciant ainsi l’espace grand public (piétons, cyclistes…) et celui réservé aux sportifs. Les risques de conflits entre les différents usagers seront ainsi évités, et la qualité de la promenade optimisée.

Enfin, la valorisation de la dimension paysa­gère du site sera assurée par la création de bâtiments respectant totalement sa biodi­versité. Conforme aux exigences des com­pétitions internationales, leur construction s’inscrit également dans une démarche de Haute Qualité Environnementale, s’attachant à assimiler harmonieusement bâti et patri­moine naturel local. À l’étage d’un bâtiment, le public sera invité à circuler et à profiter de la vue sur le lac et le futur stade d’eau vive. Une occasion de découvrir ou de redécouvrir le site selon une nouvelle perspective.

Dotée d’une nouvelle entrée, désormais éga­lement accessible par bateau via la Marne, l’île de loisirs sera enfin en mesure d’accueillir un public plus nombreux, grâce à la création de 600 places de parking supplémentaires.

Tags