16 mars 2018

Logement : la Région aide les copropriétés en difficulté à financer leurs travaux de rénovation

L’action régionale en matière de logement ne bénéficie pas qu'à l'habitat social. Plus de 1,2 millions d'euros ont été votés en Commission permanente, ce 16 mars 2018, pour des travaux de rénovation, réhabilitation et ingénierie,  dans 4.000 logements privés.

Soutenir les travaux de rénovation indispensables 

Ingénierie, travaux de rénovation thermique ou présentant un caractère d’urgence pour les locaux et équipements communs, soutien aux procédures contentieuses...Quand les habitants d’une copropriété dégradée ne peuvent plus faire face aux frais, la Région aide les copropriétés les plus en difficulté pour financer les travaux indispensables. En 2016-2017, c’est un budget de 24,3 millions d'euros qui a ainsi été affecté par la Région aux copropriétés en difficulté, soit 32.000 logements bénéficiaires.

Lors de la Commission permanente du 16 mars 2018, la Région a voté 1,23 millions d'euros de subventions pour des travaux de réhabilitation et d’ingénierie dans 4.117 logements à Courcouronnes (91), Sevran, Clichy-sous-Bois, Épinay-sur-Seine (93), Argenteuil, Garges-lès-Gonesse et Villiers-le-Bel (95).  

Faire baisser les charges de chauffage et d’eau chaude

La Région soutient en particulier l’investissement dans des réhabilitations thermiques pour permettre aux copropriétaires de réduire leurs charges. Depuis début 2016, 15 nouvelles copropriétés ont fait l’objet d’un label régional qui se traduit par un soutien financier sur la durée. Au total, en tenant compte des copropriétés dans lesquelles la Région était déjà engagée, ce sont 57 partenariats qui sont en cours. Comme dans le quartier Grigny 2 à Grigny (91), où 4,6 millions d'euros sont investis pour le raccordement d’une copropriété comptant 5.000 logements au nouveau réseau de géothermie créé sur les communes de Grigny-Viry-Châtillon. L'objectif est d'y faire ainsi baisser les charges de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire de 40 %.

 


Réhabilitation et amélioration thermique à Garges-lès-Gonesse

Lors de la Commission permanente du 16 mars dernier, la Région a voté une aide pour des travaux de réhabilitation (352 999 euros) et d’amélioration thermique (192.000 euros)  d'une copropriété de Garges-lès-Gonesse (95).

La résidence, qui comporte 48 logements, présente des problèmes d’isolation thermique et d’étanchéité des façades et du toit, tandis que l’installation électrique est en mauvais état. Le programme de travaux réalisés avec l’aide de la Région prévoit notamment le ravalement de l’immeuble avec une isolation thermique par l’extérieur, le remplacement des menuiseries extérieures, l’étanchéité des toitures, ainsi que l’isolation des cages d’escalier. Dans les parties privatives, les installations électriques doivent être mises aux normes, et certaines chaudières individuelles remplacées. Suite à l’étude thermique, la consommation énergétique devrait baisser de plus de la moitié après les travaux de rénovation.