Publié le 8 février 2022

Logement étudiant : la résidence Supméca au cœur du Village olympique de Paris 2024

Crédit photo : Atelier Martel

La Région participe au financement de la résidence étudiante Supméca construite au sein du futur Village olympique et paralympique. Une fois les Jeux de Paris 2024 passés, le bâtiment, qui sera livré cette année, retrouvera son usage initial et accueillera à nouveau les étudiants de l’école d’ingénieurs ISAE-Supméca. Zoom sur ce modèle d’habitat réversible.

Conçu avec la volonté de « penser l’après », le Village olympique de Paris 2024 comprend différents projets immobiliers imaginés pour connaître une seconde vie après l’olympiade.
La résidence Supméca, cofinancée par la Région à hauteur de près de 700.000 euros est l’un d’entre eux. Réalisée par CDC Habitat, elle verra le jour cette année sur les bords de Seine, rue Francis de Pressensé à Saint-Ouen (93).

Le Village olympique

Élément clef du dispositif des Jeux de Paris 2024, le Village des athlètes sera constitué de différents projets immobiliers distincts répartis à cheval sur les villes de Saint-Ouen, Saint-Denis et L’Île-Saint-Denis (93). Il accueillera 14.000 athlètes durant les Jeux olympiques et 8.000 durant les Jeux paralympiques.

Un modèle d’habitat réversible

Livrée pour la rentrée de septembre 2022-2023, la résidence Supméca connaîtra donc plusieurs vies. Dès la rentrée 2022-2023, l’ensemble résidentiel composé de 131 logements et d’un restaurant universitaire accueillera ses premiers résidents : les étudiants ingénieurs de l'ISAE-Supméca, qui profiteront ainsi de sa proximité immédiate avec leur école.

En mars 2023, les mêmes locaux seront confiés à Paris 2024 qui y hébergera des athlètes olympiques et paralympiques le temps des Jeux.

Puis, fin 2024, le bâtiment reprendra définitivement sa fonction première de résidence étudiante. 

Une préfiguration de l’habitat de demain

Intégrant les contraintes liées à la réversibilité de l’ensemble des sites du Village olympique, les aménageurs respecteront également un cahier des charges strict incluant notamment une accessibilité universelle pour tous types de handicap.
Sur le plan environnemental, la résidence Supméca remplira les critères de 4 certifications :

  • Bâtiment bas carbone (émission de gaz à effet de serre limitée),
  • Norme NF HQE (Haute qualité environnementale),
  • E3C2 (bâtiments à énergie positive),
  • Label Biodiversity (protection de la biodiversité en ville).

En remplissant l’ensemble de ces critères, ce projet d’un genre nouveau répond aux exigences de l’habitat de demain : un bâti capable de s’adapter dans la durée à différents usages et modes de vie.

L’action de la Région pour le logement étudiant

Les aides régionales pour la construction de logements neufs pour étudiants et jeunes actifs entre 2016 et 2021 :

  • 12.300 places créées, dont 10.500 pour les étudiants,
  • Budget total : 87, 8 millions d'euros, dont 66,5 millions d'euros pour les étudiants.