23 mai 2017

L'Île-de-France fait son cinéma en plein air sur les îles de loisirs

En cet été 2017, la Région offre aux Franciliens du cinéma en plein air et des ateliers de tournage ! Précisions et explications.

« Les Franciliens sont cinéphiles ! »

Parce qu’elle souhaite rendre le cinéma accessible à tous et partout en Île-de-France, la Région lance cet été « L’Île-de-France fait son cinéma ! ». Au programme de cette opération gratuite organisée en juillet 2017 sur 4 îles de loisirs franciliennes : du cinéma en plein air, avec 8 projections en plein air précédées d'ateliers de tournage et de fabrication de films d’animation en papiers découpés.

« Les Franciliens sont cinéphiles ! déclare Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France. Ce sont d’ailleurs eux qui, en France, fréquentent le plus assidûment les salles obscures. Pour autant, certains ne peuvent encore s’y rendre. Le cinéma est en passe de devenir un loisir culturel d’élite pour les plus modestes. Certains jeunes n’ont jamais été au cinéma. Pour tous les Franciliens, et particulièrement pour ceux qui n’ont pas la chance de fréquenter les salles de cinéma, nous lançons la première édition de notre opération “L'Île-de-France fait son cinéma !”. »

Les films à voir dans le cadre de « L’Île-de-France fait son cinéma ! » ont été produits avec le soutien financier de la Région Île-de-France.

Les projections de cinéma en plein air ont lieu sur deux soirées, le vendredi et le samedi, de fin juin à fin juillet 2017, dans chacune des 4 îles de loisirs participantes.

Cinéma en plein air : dates et horaires

  • sur l'île de loisirs de Jablines-Annet (77) :
  • sur l'île de loisirs du Port aux Cerises à Draveil (91) :
  • sur l'île de loisirs de Cergy-Pontoise (95) :
  • sur l'île de loisirs de Val de Seine (78) :
    • vendredi 28 juillet à 22h30 : Chocolat de Roschdy Zem (2016),
    • samedi 29 juillet à 22h30 : Entre les murs de Laurent Cantet (2008).

Des ateliers de tournage prévus avant les projections 

  • « Auto Studio ». Ambiance plateau de tournage autour d'un taxi anglais, d'accessoires, de costumes et d'une table de montage. La production n’a plus d’argent. Il faut être réactif et donner le meilleur de soi-même. Épaulés par des professionnels (directeur d’acteur, ingénieur du son, réalisateur et monteur), des groupes de 7 personnes ont 10 minutes pour réaliser leur film ! À partir d'images d’ambiance, ils imaginent leur scénario, jouent et tournent la séquence. Le court métrage, une fois monté, est projeté sur grand écran !
     
  • « Faites votre dessin animé ». D'un côté, une table où l'on découpe dans des revues des éléments textuels, visuels, graphiques et typographiques à partir desquels on imagine une histoire avec des personnages en papiers découpés. D'un autre côté, une table « studio de tournage » où l'on met en scène le tout en prises de vue réelles. Le mouvement des personnages est saisi image par image par des tablettes. Le high-tech se met au service de la plus ancienne technique d'animation, permettant de visionner les films dès qu'ils sont terminés ! La « vie » de ces films ne fait que commencer : ils sont ensuite diffusés sur Internet, et partageables sur les réseaux sociaux ! Là encore, les participants sont accompagnés par des professionnels, dont le cinéaste Benoît Labourdette.