Aides régionales et appels à projets

Lieux culturels : aide en investissement pour aménagements et équipements de protection Covid-19

Afin d’assurer la sécurité des employés, des spectateurs et des utilisateurs des lieux culturels, la Région Ile-de-France met en place un dispositif exceptionnel de soutien en investissement dans le contexte de la crise sanitaire liée au COVID-19.

Pour quel type de projet ?

Le dispositif permet de soutenir les projets d’aménagements, de travaux ou d’équipements pour les établissements culturels suivants :

  • les lieux de création et de diffusion du spectacle vivant (théâtres, salles de concerts, lieux de fabrique…etc.);
  • librairie indépendante (réalisant la majorité du chiffre d’affaires avec la vente de livres neufs) ;
  • salle de cinéma indépendantes ;
  • établissements d’enseignement artistique et structures de pratique artistique (écoles associatives, studios de répétition…) ;
  • disquaires indépendant ;
  • galeries d’art ;
  • cabaret ;
  • café musical ;
  • discothèques ;

D'autres lieux culturels hors de ces catégories pourront être considérés. Il conviendra de prendre contact avec les services de la Direction de la Culture avant votre dépôt afin de présenter ces situations particulières et assurer leur instruction dans les meilleures conditions.

Qui peut en bénéficier ?

  • Entreprises
  • Collectivités - Institutions
  • Associations

Les bénéficiaires de l’aide régionale peuvent être des personnes morales de droit privé ou public ayant au moins un an d’existence et ayant leurs activités et leurs sièges sociaux situés en Île-de-France.

Toute structure ayant obtenu l’Aide exceptionnelle en Investissement pour les aménagements et équipements de protection Covid-19 en 2020 pourra faire une nouvelle demande en 2021, sous réserve que les dépenses éligibles présentées soient différentes de celles retenues lors du premier soutien.

Quelle est la nature de l'aide ?

L’aide a pour objet de soutenir :

  • Le financement des aménagements et travaux permettant d’assurer l’accueil des publics dans des conditions de sécurité sanitaires optimum : le demandeur devra présenter la liste détaillée et chiffrée des aménagements et travaux engagés et prévues et démontrer en quoi ils contribuent à une meilleure sécurité sanitaire. 
  • Le financement des équipements permettant de renforcer la protection des utilisateurs et des employés :  le demandeur devra présenter la liste détaillée et chiffrée des équipements engagés ou qu’il souhaite acquérir et justifier qu’ils contribuent directement à améliorer la sécurité sanitaire des personnes.

L’ensemble de ces aménagements et équipements devront s’appuyer sur les recommandations des autorités publiques et des organismes de tutelle de la culture (CNC, Ministère de la Culture, Ministère du Travail, Ministère de la Santé).

Les dépenses de fonctionnement (consommables, prestations de service, salaires et personnel) ne sont pas éligibles à cette aide.