25 avril 2018

Les transports en commun font leur révolution : des lignes de bus et de tramway renforcées

Plusieurs mesures fortes ont été votées ce mardi 24 avril pour améliorer de manière concrète les transports en commun en Île-de-France.

Les transports en commun en Île-de-France connaissent une révolution

Trains, métros, bus, tramways, vélos : la révolution des transports en commun entamée en 2016 se poursuit en Île-de-France. Voici les dernières mesures phares votées par Île-de-France Mobilités (IDFM),  l'autorité organisatrice des transports en commun en Île-de-France, présidée par Valérie Pécresse, la présidente de la Région capitale.

43 lignes de bus renforcées

Ces nouveaux renforcements d’offre de transport en commun d’un montant de 12 millions d'euros par an concernent 43 lignes de bus. Élaborés en partenariat avec les collectivités territoriales, ils visent à offrir un meilleur service de transports en commun tout au long de la journée et à mieux répondre tant aux évolutions des rythmes de vie qu’aux évolutions urbaines en cours. Selon les besoins précis locaux, les lignes peuvent bénéficier de :

  • Plus de bus aux heures de pointes,
  • Des renforts aux heures creuses en semaine et le week-end,
  • Des créations de services en soirée,
  • Une adaptation d'itinéraires, de fréquences et d'amplitudes pour la desserte de nouveaux quartiers, de services publics, des zones d'activités ou de loisirs.

Les lignes et réseaux améliorés

  • 6 lignes du réseau de Melun (77) – Mise en place le 30 avril,
  • Ligne 45 entre Le Blanc-Mesnil et Villepinte (93) – Mise en place le 30 avril,
  • Ligne O du réseau Marne & Seine entre Crosne (91), Limeil-Brévannes et Créteil l’Échat (94) – Mise en place le 4 juin,
  • Renforts bus RATP sur les lignes 144, 167, 181 (92 et 94) – Mise en place les 11 et 18 juin,
  • Réorganisation importante du réseau de Sénart (77-91) – Mise en place le 16 juillet.

Les lignes Express améliorées

  • Express A14 entre Mantes-la-Jolie (78) et La Défense (92) – Mise en place le 4 juin
  • Ligne 95-04 entre Bray-et-Lû – Magny-en-Vexin – Cergy et Pontoise (95) – Mise en place le 3 septembre
  • Express 1 entre Rebais-Melun via Coulommiers (77) – Mise en place le 3 septembre
  • Express 46 entre Montereau et Melun (77) – Mise en place le 3 septembre
Et 5 lignes de tramway :
T1 Gennevilliers (Les Courtilles, 92) – Noisy-le-Sec (Noisy-le-Sec-Gare, 93) ; T2 Bezons (Pont-de-Bezons, 95) – Paris (Porte-de-Versailles); T3 Paris (Pont-de-Garigliano) – Paris (Porte-de-Vincennes); T5 Sarcelles (Garges-Sarcelles, 95) – Saint-Denis (Marché-Saint-Denis, 93) ; T6 Châtillon (Châtillon-Montrouge, 92) – Viroflay (Viroflay-Rive-Droite, 78)

Transports en commun  : les autres projets

32 nouvelles rames pour les futurs T12 et T13 Express
Île-de-France Mobilités a voté 208 millions d'euros pour financer l'achat de 32 nouvelles rames Dualis pour l'exploitation des futures lignes de tramway Express T12 (Massy-Évry, 91) et T13 (Saint-Germain-en-Laye – Saint-Cyr-l'École, 78).

L'avant-projet du futur T Zen 3 approuvé
La future ligne de bus en site propre entre Paris et Pavillons-sous-Bois (93) desservira aussi Pantin, Bobigny, Romainville, Noisy-le-Sec et Livry-Gargan, (93) permettant de transporter 42.000 personnes par jour en 30 minutes. L'investissement s'élève à 187,7 millions d'euros. Le matériel entièrement financé par IDFM fera appel à des motorisations de type 100 % électrique ou hybride GNV/électrique.

Deux nouveaux Parcs relais à Trilport (77) et Bouray (91)
Le projet de Parc relais aux abords de la gare de Trilport (77), située sur la ligne P, prévoit la création de 315 places de stationnement. Coût : 2 millions d'euros, financés à 70 % par IDFM. À Bouray (91), gare située sur la ligne C du RER, il est prévu d'agrandir le parking existant et d'offrir à terme 484 places de parking, soit 17 % de plus. Coût : 1.97 millions d'euros, financés à 70 % par IDFM.