Publié le 19 septembre 2019
Mis à jour le

Les sites labellisés « Patrimoine d’intérêt régional » en Île-de-France

Centre dramatique national du Val-de-Marne dans la Manufacture des Oeillets d'Ivry

Crédit photo : Emmanuelle Blanc / Picturetank

Cités-jardins, fermes, moulins, anciennes usines... 142 de ces sites franciliens non protégés ont à ce jour reçu le label « Patrimoine d’intérêt régional ». Ce qui leur donne accès à des aides pour de la restauration ou des aménagements facilitant l'accueil du public.

« Patrimoine d'intérêt régional » : un label pour préserver les sites non protégés

Le moulin jaune à Crécy-la-Chapelle (77), la plage fluviale de l’Isle-Adam (95) ou encore la cité-jardin de Champigny-sur-Marne (94) font partie des bénéficiaires du label « Patrimoine d'intérêt régional » lancé en juillet 2018.

Résultant d'une mesure votée en octobre 2017, ce label permet aux propriétaires publics et privés de sites non classés et non inscrits aux Monuments historiques du patrimoine francilien de bénéficier d’aides :

  • En investissement pour la restauration (30% du montant des projets),
  • En fonctionnement pour la valorisation et la mise en tourisme (20% du montant des projets).

Comment est attribué le label ?

Voici les étapes d'attribution du label « Patrimoine d'intérêt régional » :

  1. Le propriétaire d'un bien remarquable (par sa force particulière de témoignage du passé francilien, son exemplarité, sa rareté...) fait une demande en ligne.
  2. Les conservateurs du service de l’Inventaire de la Région mènent une expertise scientifique qui tient compte de la qualité de l'architecture du bien concerné et/ou de l'intérêt de celui-ci au regard de l’histoire de l’Île-de-France.
  3. Le label est attribué en fonction de l'expertise.

142 sites labellisés à ce jour

À ce jour, 7 vagues de labellisation « Patrimoine d'intérêt régional » ont eu lieu.

Ce qui donne un total de 142 sites labellisés :

Des bâtiments qui participent à la qualité du paysage francilien

Ces 142 sites labellisés sont représentatifs de la diversité des patrimoines franciliens.

L'ensemble réunit :

  • Patrimoine rural, industriel,
  • Architecture du XXe siècle,
  • Cité-jardin,
  • Maison d’artiste ou villégiature, etc.

Autant de bâtiments qui ne bénéficiaient pas d'aides publiques jusqu'alors mais qui, tout autant que ceux classés au titre des Monuments historiques, participent à la qualité du paysage francilien.

 

Consulter le jeu de donnéestélécharger au format CSVtélécharger au format excel

 

Le label « Patrimoine d'intérêt régional » doit permettre de développer l’attractivité touristique de la région et de révéler un patrimoine méconnu, en mettant en place des parcours axés sur des thématiques fondatrices de l’histoire régionale.

Dossier de presse - Une nouvelle politique régionale pour le patrimoine

(Octobre 2017)