Publié le 6 mai 2021
Mis à jour le

Les Réserves à Romainville, 3e lieu d'expositions gratuites du Frac Île-de-France

Les Réserves du Frac

Crédit photo : Les Réserves Romainville © Martin Argyroglo

Inaugurées en mai 2021 en Seine-Saint-Denis, les Réserves du Fonds régional d’art contemporain Île-de-France ouvrent véritablement ce 22 juin 2022. Tour de force du site : en plus d'être dédié à la conservation et à la gestion de 2.000 œuvres, c'est aussi un nouveau lieu d'exposition pour le public. Il complète ainsi le Frac-Le Plateau, à Paris, et le Frac-Le Château, à Bussy-Saint-Martin.

Après le Plateau à Paris (19e) et le Château à Rentilly (77), le Fonds régional d'art contemporain (Frac) Île-de-France s'est doté, en plus de nouvelles réserves, d'un nouveau lieu d'exposition pour le public : Les Réserves, à Romainville (93).

Inaugurées le 6 mai 2021, puis fermées le temps que toute la collection du Frac d'Île-de-France y soit transférée, elles rouvrent enfin ce 22 juin 2022.

Le lieu propose à cette occasion « Sors de ta réserve 1 », la première d'une longue série d'expos constituées d'œuvres choisies par le public via l'appli sorsdetareserve.fraciledefrance.com (sortie en mai 2022).

Le Frac Île-de-France : une collection réunissant plus de 2.000 œuvres

Depuis sa création il y a près de 40 ans, le Frac Île-de-France s'est constitué une collection représentative de la création contemporaine de plus de 2.000 œuvres. L’ensemble des champs de la création y figurent : dessin, peinture, photographie, sculpture, installation, vidéo, cinéma, design…

Un lieu de stockage de la collection du Frac Île-de-France et un lieu d'expo

Construit à l’initiative de la Région Île-de-France avec le ministère de la Culture, ce bâtiment abrite :

  • 400 m²d'espaces d’exposition pour le public,
  • 1.600 m² de réserves, dédiés à la conservation et à la gestion de plus de 2.000 œuvres (voir encadré).

En plus de gagner de nouveaux espaces d'exposition et de pouvoir améliorer la conservation et la gestion de sa collection, le Frac-Les Réserves est, comme prévu, le lieu d'expos participatives inédites avec  « Sors de ta réserve ».

Un pôle artistique aux portes de Paris

« Sors de ta réserve ! », à vous de choisir quelle œuvre sera exposée

Le Frac Île-de-France a imaginé un projet inédit pour les Réserves : le public choisit lui-même les œuvres de la collection présentées dans des espaces spécialement dédiés. 

5 accrochages de ce type par an sont prévus.

Une application (disponible depuis mai 2022) permet au public de sélectionner les œuvres exposées.

Conçu par l’agence d’architecture Freaks, ce lieu fait partie du nouveau pôle d’art contemporain de l’Est parisien, qui regroupe par ailleurs la Fondation Fiminco, plusieurs galeries regroupées sous le label «Komunuma », l’association Jeune Création, des artisans d’art, ainsi que l’école américaine de mode et de design Parsons Paris. 

S'ajoutant au Plateau à Paris (19e) et au Château à Rentilly (77), les Réserves permettront au Frac Île-de-France de démultiplier ses possibilités de soutien à la création, d’expérimentation, de présentation, d’expositions, et de toucher un plus large public.

Avant de fermer peu après son inauguration en mai 2021, le Frac-Les Réserves avait eu le temps de proposer 2 expos de mai à juin 2021 :

Plus d’infos.

 

Témoignage de Xavier Franceschi, directeur du Frac Île-de-France

Le Frac, soutenu par la Région et partenaire de ses actions d'éducation culturelle et artistique

Le Fonds régional d'art contemporain (Frac) d'Île-de-France est cofinancé par la Région, l'État, la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France et la Ville de Paris. Il été créé en 1982 dans le cadre de la politique de décentralisation, qui a institué 23 Frac dans toute la France.

Le Frac Île-de-France compte 3 lieux d'exposition gratuits :

  • Le Plateau, à Paris (19e),
  • Le Château, à Bussy-Saint-Martin (77), depuis 2014,
  • Les Réserves, à Romainville (93), depuis mai 2021.

Le Frac d'Île-de-France est mis à contribution par la Région dans ses actions d'éducation culturelle et artistique à destination des lycéens à travers Flash Collection. Cette expo itinérante va, depuis 2016, d'établissement en établissement au moyen de malles et de sacs à dos contenant une sélection d’œuvres de petit format. Une désacralisation de l’art contemporain qui permet un accès aux œuvres immédiat, ouvert et sensible.