Production ciné-TV soutenue : « Les Magnétiques » en salles

du Mercredi 17 novembre au Vendredi 17 décembre 2021

Sorti ce 17 novembre 2021, un premier film qui porte un regard mélancolique sur le début des années 1980, les rêves de sa jeunesse, ses musiques... Comme « Titane », une œuvre aidée par la Région primée à Cannes.

Près de 200 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

Les Magnétiques

C'est l'un des 20 films soutenus par la Région qui ont été présentés à Cannes en juillet 2021. 

Et, au même titre que Titane,  c'est l'un des 3 récompensés à la clôture du festival.

Lauréat du prix SACD de la Quinzaine des réalisateurs, Les Magnétiques, de Vincent Maël Cardona, est à voir en salles à partir de ce 17 novembre 2021.

Avec Thimotée Robart, vu dans « Vif-Argent », autre film soutenu par la Région

Rock par son lyrisme, son intensité et la musique qui le rythme, ce premier film, surprenant par sa maîtrise, traite avec mélancolie du passage à l'âge adulte au début des années 1980 dans une petite ville de province.

Le personnage principal, Philippe (interprété par Thimotée Robart, vu dans Vif-Argent, un autre film soutenu par la Région), est un jeune homme discret qui est sur le point de partir en Allemagne pour son service militaire. Il vit dans l'ombre de son frère, Jérôme (Joseph Olivennes), soleil noir de leur groupe d'amis. Et il est fou amoureux de la copine de celui-ci, ce qui ne simplifie pas les choses.

Entre la radio pirate qu'ils animent et le garage de leur père, dont ils espèrent bien ne pas à avoir à prendre la suite, les 2 frères vivent, sans le savoir, les derniers feux d’un monde qui va disparaître... 

Sortie simultanée de 3 films aidés le 17 novembre 2021

Hommage aux groupes Marquis de Sade et Caméra Silens

Le film est dédié à Philippe Pascal et à Gilles Bertin, 2 musiciens tout récemment disparus qui incarnent parfaitement, selon Vincent Maël Cardona, l'époque qu'il a voulu décrire.

Le premier était le chanteur du groupe rennais Marquis de Sade, le second, le fondateur et chanteur du groupe bordelais Caméra Silens. 

 

En Ile-de-France

Informations pratiques

Adresse

au cinéma

France

Durée : 1h38

Aide régionale (Fonds de soutien) : 180.000 euros (à Easy Tiger)

Tarification

Payant