16 septembre 2015

« Les JOP pour améliorer la visibilité du handisport »

Athlète plusieurs fois médaillée aux Jeux paralympiques en natation et engagée pour le handisport, Anne-Cécile Rohou se mobilise aux côtés des acteurs du sport pour lancer la campagne « Je rêve des Jeux ». Nous lui avons posé trois questions.

Que pensez-vous de la candidature de Paris 2024 ?
Anne-Cécile Rohou : C’est une grande opportunité pour la France et la région Île-de-France, en particulier. Ce type d'événement peut permettre de développer le sport, mais aussi le handisport, à travers la construction d’infrastructures pour accueillir tous les types de disciplines et de handicaps. Je pense que c’est important d’avoir des infrastructures adaptées. Cela offrira également une plus grande visibilité de la France sur le plan sportif à l'international. C’est clairement un rassemblement honorifique pour la ville organisatrice.

Selon-vous, quels sont les points forts de cette candidature ?
A.-C. L. :
On a déjà une bonne expérience car on avait déjà présenté la candidature de Paris pour les JO en 2012. On a de belles chances pour remporter la bataille de 2024. Avec les infrastructures qui sont déjà prêtes, le fait qu’on ait déjà organisé la Coupe du monde 1998 en France, l’Euro qui arrive en 2016… C’est une preuve supplémentaire que nous sommes en place pour accueillir ce grand rendez-vous.

Quels pourraient être les bénéfices d'un tel événement pour la région ?
A.-C. L. :
En accueillant toutes les nations, cela va considérablement développer le rayonnement de l’Île-de-France. Sans compter le fait que les infrastructures créées spécialement pour les Jeux pourront être ensuite réutilisées : les logements avec le village olympique, les équipements sportifs dont bénéficieraient les clubs… Il n’y a que des avantages à accueillir ce type d’événement. On franchit un palier tous les quatre ans concernant les sports paralympiques, mais il est évident que cela développerait nettement la visibilité du handisport. L'idée est aussi de montrer qu’il y a beaucoup de sports accessibles à tous et d'encourager les personnes handicapées à pratiquer les disciplines paralympiques.

Sommaire 
Objectif Jeux !
Infographie : les étapes de la candidature
Interview de Bernard Lapasset
Les bénéfices de la candidature de #Paris2024 par Guy Mormin
Une opportunité pour le 
handisport, interview d'Anne-Cécile Lequien 
Les Ambassadeurs face aux lycéens
Data : les sports Olympiques et les licenciés