3 juillet 2018

Les formations sanitaires et sociales : pour qui et quelles aides ?

FSS-classeurs
Crédit photo : Marie Genel / Picturetank

Vous êtes jeune, avec ou sans bac ? Demandeur d'emploi ou au RSA ? Les formations sanitaires et sociales sont peut-être faites pour vous. Toutes les réponses à vos questions sont dans cet article. 

Les formations sanitaires et sociales et leurs étudiants accompagnés par la Région

Infirmier, masseur-kinésithérapeute, auxiliaire de puériculture, aide-soignant, éducateur spécialisé, assistant de service social, éducateur de jeunes enfants... La Région Île-de-France accompagne les Franciliens, jeunes ou en recherche d'emploi, pendant leur formation aux métiers de la santé et du social. Des secteurs qui représentent 44.000 élèves et étudiants chaque année, dont 8.600 boursiers pour un budget de 190 millions d'euros, mais aussi 29 diplômes d'État et 11 % de l'emploi régional.

Pour qui ?

  • Pour les jeunes ayant 17 ans révolus à la date d’entrée en formation, avec ou sans le bac jusqu’au niveau master.
  • Pour les demandeurs d’emploi suivis par Pôle emploi et les bénéficiaires du RSA, avec ou sans le bac jusqu’au niveau master.

Comment ?

  • Pour les jeunes comme pour les demandeurs d'emploi et les bénéficiaires du RSA :
    Par concours ou tests de sélection dans plus de 100 centres de formation en Île-de-France.
    À la rentrée de septembre-octobre ou à la rentrée de janvier-février.
Intéressé par l’apprentissage ?
Rendez-vous sur apprentissage.iledefrance.fr

À quel coût ?

  • Pour les jeunes :
    La Région participe au financement de la formation.
    Des frais annexes (inscription, dossier...) peuvent être demandés par les écoles.
    Renseignez-vous auprès des écoles sur les possibilités de prise en charge financière.
     
  • Pour les demandeurs d'emploi et bénéficiaires du RSA :
    - Si vous êtes inscrit dans une agence Pôle emploi depuis au moins six mois à l’entrée en formation, la Région participe au financement de votre formation.
    - Si vous êtes inscrit dans une agence Pôle emploi depuis au moins six mois et que vous souhaitez suivre une formation d’aide-soignant ou d’auxiliaire de puériculture, la Région et Pôle emploi prennent en charge le coût de votre formation pour garantir la gratuité. 
    Des frais annexes (inscription, dossier...) peuvent être demandés directement par les écoles.
    Renseignez-vous auprès des écoles sur les possibilités de prise en charge financière. 
Attention
Pour une entrée dans un établissement d’enseignement supérieur, à compter du 1er juillet, chaque étudiant doit s’acquitter de la Contribution Vie Etudiante et de Campus (CVEC) d’un montant de 90 euros auprès du CROUS de son académie de formation. Un lien : cvec.etudiant.gouv.fr

Avec quelle aide ?

  • Pour les jeunes
    Une bourse régionale peut vous être attribuée sur critères sociaux. Pour faire une demande de bourse, cliquez ici.
    À noter aussi : une bourse au mérite est accordée par la Région aux bacheliers boursiers.
     
  • Pour les demandeurs d'emploi et bénéficiaires du RSA
    Une bourse régionale peut vous être attribuée sur critères sociaux si vous êtes :
    - demandeur d’emploi non indemnisé ou percevant l’allocation de solidarité spécifique (ASS)
    - ou bénéficiaire du RSA socle majoré
    Pour faire une demande de bourse, cliquez ici.

    Une rémunération régionale de stagiaire de la formation professionnelle peut vous être attribuée :
    - dès la 2e année si votre indemnisation Pôle emploi ne couvre pas toute la durée de formation,
    - en formation d’aide-soignant ou d’auxiliaire de puériculture, si vous n’êtes pas indemnisé par Pôle emploi à l’entrée en formation.
    Renseignez-vous auprès de votre centre de formation pour constituer un dossier de demande de rémunération.

 

 

 
Complémentaire santé : la Région aide les boursiers jusqu'à 200 euros chez Harmonie Mutuelle
Les étudiants boursiers âgés de 16 à 28 ans inclus et inscrits dans une des formations sanitaires et sociales franciliennes peuvent bénéficier d'une aide régionale. Jusqu'alors de 100 euros, celle-ci peut aller jusqu'à 200 euros depuis la rentrée 2017, chez Harmonie Mutuelle exclusivement.
Pour plus d'informations, cliquez ici.