13 février 2018

Le très haut débit se déploie dans les gares franciliennes

D'ici fin 2019, 387 gares SNCF seront équipées du très haut débit pour mieux informer les voyageurs et apporter de nouveaux services.

Les gares franciliennes se modernisent toujours plus. Un plan de déploiement de la fibre optique pour une connexion en très haut débit, concernant spécialement les gares a été adopté ce 14 février 2018 par le conseil d'administration d'Île-de-France Mobilités, présidé par Valérie Pécresse. 

Un projet de grande ampleur : 22,3 millions d'euros cofinancés par Île-de-France Mobilités et la SNCF pour installer la fibre dans 387 gares SNCF de la région. 275 d'entre elles sont actuellement en partie fibrées, mais toute la connexion Internet s'y fait avec de simples fils de cuivre. Insuffisant à l'heure où les gares sont des lieux de vie et de passage qui doivent répondre aux nouveaux usages et besoins des voyageurs franciliens. Les travaux de raccordement s'étaleront de 2018 à fin 2019. 

De nouveaux services grâce au très haut débit : de la dématérialisation des titres à la téléopération

La fibre optique est un maillon essentiel dans la chaîne de fonctionnement des gares modernes et la qualité de l'information des voyageurs. Information dont Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, a demandé aux opérateurs de transports de faire une grande priorité en 2018.

Concrètement, l'augmentation de la capacité et de la vitesse de transmission des données en très haut débit permettra le déploiement de nouveaux services tels que :

  • Le futur système d’information voyageurs de la SNCF qui sera installé à partir de 2020. Il offrira une information enrichie de nouvelles fonctionnalités avec, à terme, la prise en compte de la géolocalisation des trains pour le recalcul en temps réel de l’horaire d’arrivée en gare, l’affichage des horaires des bus de substitution, l’affichage des informations de perturbation en temps réel, l’indication du taux de remplissage des rames du train suivant permettant à chacun de trouver une place dans le train ou d’adapter son trajet si les rames sont pleines, l’affichage d’animations et schémas pour un repérage rapide et une meilleure compréhension de l’information...
  • Les portiques de validation nouvelle génération franchissables à terme grâce à des titres de transport dématérialisés et enregistrés sur smartphone
  • La vidéoprotection
  • La téléopération : dispositif de contrôle à distance du fonctionnement de l’ensemble des équipements d’une gare : ascenseurs, escaliers mécaniques, portiques de validation... pour limiter la durée des pannes et augmenter la disponibilité des agents en gare
  • Les espaces de microworking connectés