15 juillet 2015

Le Contrat de Plan État-Région validé

Transports, logement, environnement, égalité des territoires, enseignement supérieur : le Contrat de Plan État-Région conclu entre la Région Île-de-France et l’État pour la période 2015-2020 valide des investissements massifs.

Le Contrat de Plan État-Région : 7,3 milliards d'euros d'investissements publics

 

Devinette : qu’est-ce qui donnera lieu à plus de 7,3 milliards d'euros d’investissements publics pour améliorer le quotidien des Franciliens au cours des cinq prochaines années ? Le Contrat de Plan État-Région, aussi appelé CPER, officiellement entériné le 9 juillet 2015. Cet intitulé un peu opaque traduit la volonté du gouvernement et des Régions de s’accorder sur les investissements prioritaires à effectuer entre 2015 et 2020. Le CPER porte en particulier sur quatre domaines :

 

Transports – Objectif : améliorer la desserte des territoires et faciliter la mobilité des Franciliens

Dans le cadre du Contrat de Plan État-Région, la Région et l'État s'engagent ensemble à investir 5,314 milliards d’euros d'ici 2020 dans les transports du quotidien. Parmi les 42 chantiers programmés, priorité est donnée à ceux qui désenclavent les territoires les moins bien desservis, en améliorant les transports de banlieue à banlieue. Première priorité régionale, l'amélioration de l'offre de transports doit s'accompagner d'une politique tarifaire plus juste : c'est le sens du passe unique mis en œuvre en Île-de-France dès septembre prochain.

 

Enseignement supérieur et recherche – Objectif : améliorer les conditions de vie des étudiants et des chercheurs 

L'Île-de-France doit rester un territoire d'opportunités, attractif, dynamique et innovant, notamment pour les jeunes. C'est pourquoi sur les six prochaines années, l'État et la Région s'engagent à parité à hauteur de 788,52 millions d’euros dans l’immobilier universitaire, la mobilité, la santé, l’insertion professionnelle.

 

Aménagement – Objectif : renforcer l'égalité sociale et territoriale

Pour résorber les disparités territoriales et répondre au nécessaire accompagnement de la construction de logements en Île-de-France, la Région s'engage à investir 322,6 millions d’euros et l'État 319,264 millions d’euros.

 

Environnement – Objectif : participer à la construction d'un nouveau modèle de développement

Dans le contexte de la conférence climat des Nations unies (COP 21) organisée en Île-de-France fin 2015, le Contrat de Plan État-Région prévoit une enveloppe de près de 323,21 millions d’euros pour favoriser la transition écologique et énergétique, dont 156 millions pour la rénovation énergétique et le développement des énergies renouvelables.

Plus globalement, ce contrat de plan contribue à la transition écologique et énergétique via les investissements sur le développement et la modernisation du réseau de transports en commun (4,4 milliards sur six ans), le développement des mobilités actives (vélo) à hauteur de 10 millions d’euros, le développement de l’agence Airparif, l'organisme l'en charge de la surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France (14 millions d’euros), mais aussi la rénovation thermique des logements, la préservation de la biodiversité et le soutien à l'économie circulaire à hauteur de 309 millions d’euros.

Téléchargez le CPER-2015-2020