20 septembre 2019

Le Conseil régional appelle le Gouvernement à reconnaître le féminicide

Violences femmes affiches
Crédit photo : MYOP

À l’occasion de la séance plénière de septembre 2019, les élus régionaux ont adopté le vœu de l'exécutif pour la reconnaissance nationale du féminicide.

Le féminicide selon l'OMS

L'Organisation mondiale de la santé définit le féminicide comme « l'homicide volontaire d'une femme parce qu'elle est une femme ». 

Dans le cadre du « Grenelle des violences faites aux femmes », la Région Île-de-France demande au Gouvernement que le féminicide soit officiellement reconnu dans le code pénal français.

107 femmes victimes de féminicide depuis janvier 2018

Depuis le début de l’année, 107 femmes sont mortes sous les coups de leur partenaire ou ex-partenaire, 107 vies et familles brisées, des chiffres toujours plus dramatiques. Pourtant, le féminicide n’est toujours pas reconnu comme un crime spécifique. L'arsenal juridique français ne semble pas adapté à l'urgence de la situation.

La Région s’implique pour faire évoluer le code pénal comme l'ont fait d'autres pays, et comme le préconise le rapport de la Commission des droits des femmes au Parlement européen.

La lutte contre les violences faites aux femmes : Grande Cause régionale 2017

La Région Île-de-France s’est toujours mobilisée contre les violences faites aux femmes, déclarée Grande Cause 2017. Elle vient en aide aux femmes victimes de multiples façons : 

  • Doublement du nombre de logements mis à leur disposition, 
  • Généralisation de téléphone grand danger, 
  • Augmentation du nombre de places d'hébergement, 
  • Séjours de répit sur les îles de loisirs, 
  • Soutien aux associations d'aide aux victimes, 
  • Convention novatrice avec la préfecture de police pour former les forces de l'ordre à l'accueil des femmes victimes de violence...