« Le Cabaret du Néant » au Frac-Le Château

du vendredi 18 septembre au dimanche 15 novembre 2020

Bussy-Saint-Martin

L'antenne du Fonds régional d'art contemporain de Seine-et-Marne invite, du 18 septembre 2020 au 15 novembre 2020, à explorer le macabre à travers des œuvres du Moyen Âge à nos jours.

Le Cabaret du Néant

Et au Frac Le Château ?

Le Frac Le Plateau, à Paris (19e), a rouvert le 17 juin 2020. Il propose jusqu'au 12 juillet 2020 « La Montagne invisible », installation vidéo de Ben Russell.

The Invisible Mountain 2019 © Jakov Munizaba

 

Le lieu d'exposition du Fonds régional d'art contemporain (Frac) situé à Bussy-Saint-Martin (77), le château de Rentilly, propose, du 18 septembre 2020 au 15 novembre 2020, une exploration parodique et savante du néant à travers des œuvres du Moyen Âge à aujourd'hui.

Intitulée « Le Cabaret du Néant », la nouvelle expo fait référence à un célèbre cabaret à thèmes de la fin du XIXe siècle à Montmartre, qui déployait une ambiance parodique et funèbre en se jouant avec une ironie sulfureuse de situations macabres.

 

De l'humour au rationnel scientifique

L'expo décline en 3 parties le thème du « néant » :

  • « Le festin des inquiétudes », partie tournée vers le passé, inspirée par le célèbre cabaret et par l’imaginaire d’un Moyen Âge marqué par la fragilité de la vie et la fantaisie occulte. Elle rassemble des œuvres spectaculaires, d’Albrecht Dürer ou Francisco de Goya à Jean-Michel Alberola, rappelant avec humour et dérision le destin de l’être face à la mort.
     
  • « Anatomie de la consolation », qui explore les découvertes scientifiques et anatomiques des XIXe et XXe siècles avec des œuvres de Gautier d’Agoty, Géricault… La mort et le vide y sont envisagés sous un angle plus rationnel et plus immatériel.
     
  • « Fin de partie », un espace simultanément vide et trop plein, faisant écho à la pièce éponyme de Samuel Beckett, ultime contemplation du vide qui invoque une forme d’ivresse sensible, comme un refus de l’être de succomber à la fatalité de sa propre existence. Avec des œuvres de Marcel Duchamp, Alain Séchas, Hicham Berrada…

Les œuvres anciennes sont issues de la collection des Beaux-Arts de Paris.

Une expo conçue par la nouvelle filière « Métiers de l’exposition » des Beaux-Arts de Paris.

Le Frac, soutenu par la Région

frac

Le Fonds régional d'art contemporain (Frac) d'Île-de-France est cofinancé par la Région, l'État, la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France et la Ville de Paris. Il été créé en 1982 dans le cadre de la politique de décentralisation, qui a institué 23 Frac dans toute la France.

Le Frac Île-de-France compte 2 lieux d'exposition gratuits :

Le Frac d'Île-de-France est mis à contribution par la Région dans ses actions d'éducation culturelle et artistique à destination des lycéens à travers Flash Collection. Cette expo itinérante va, depuis 2016, d'établissement en établissement au moyen de malles et de sacs à dos contenant une sélection d’œuvres de petit format. Une désacralisation de l’art contemporain qui permet un accès aux œuvres immédiat, ouvert et sensible.

Informations pratiques

Adresse

Domaine de Rentilly

1 rue de l'Étang
77600 Bussy-Saint-Martin
France

Accès 

  • RER A : station Torcy, puis à pied (20 min) ou bus PEP’S ligne 21 (arrêt Rentilly) ou 46/25/13 (arrêt Cèdre)
    Les samedis et dimanches, des navettes font la liaison entre la station de Torcy et le château, à partir de 14h et toutes les 30 min
  • A104 depuis Paris : sortie « Collégien centre », puis suivre la direction Rentilly

Nocturne le 18 septembre 2020, de 19h à 21h30

Du 19 septembre 2020 au 31 octobre 2020 : mercredi et samedi de 14h à 18h / dimanche de 12h à 18h

Du 1er au 15 novembre 2020 : mercredi et samedi de 13h30 à 17h30 / dimanche de 11h30 à 17h30

Tarification

Gratuit

48.846954, 2.672824