10 juillet 2017

L'action régionale pour les transports en commun

Transport getty
Crédit photo : Conseil régional Ile-de-France

L'action régionale pour les transports en commun, c'est notamment : 700 trains neufs ou rénovés d’ici à 2021, plus de sécurité, un service de bus amélioré, une tarification plus juste, un réseau accessible et connecté grâce au Smart Navigo.

L'action régionale pour les transports en commun : modernisation, accessibilité, innovation

Parce que c’est un défi majeur en Île-de-France, une action régionale pour les transports en commun est nécessaire pour engager la révolution des transports. En clair, la Région investit massivement pour moderniser et agrandir le réseau de transports en commun.

 

Moderniser le réseau

Les mesures et les décisions concernent les services aux usagers, le renouvellement du matériel roulant et l’amélioration du confort, le développement des parkings aux abords des gares, le réseau de bus, ainsi que le déblocage des grands investissements indispensables pour apporter des réponses modernes aux attentes de Franciliens et améliorer leurs conditions de transport.

 

Développer l'offre de bus

Il y a chaque jour 5 millions de trajets en bus, soit autant qu’en métro. Décidée à améliorer cette offre, la Région a lancé un plan bus en 2016. Voici les objectifs :

 

 

 

 

 

Rendre le réseau accessible

La Région développe, en lien avec les associations de personnes en situation de handicap, des trajets 100 % accessibles, au niveau des gares comme des trains. Un budget de 1,4 milliards d'euros sera consacré à la mise en accessibilité de 266 gares d'ici 2025. Par ailleurs, la Région cofinance PAM, un service de transport à la demande de porte à porte pour les personnes handicapées, disponible dans tous les départements franciliens.

 

Faire du passe Navigo un « Smart Navigo »

La révolution des transports, c'est aussi celle de Navigo, devenu fin 2016 « Smart Navigo ». Chaque usager peut désormais suspendre ou renouveler son forfait Navigo ou Imagine R en ligne. Résultat, plus besoin de passer au guichet en début de mois. Le Smart Navigo, c'est aussi l'arrivée de Navigo sur smartphone.  Les usagers pourront télécharger leur forfait sur leur téléphone grâce à l'application ViaNavigo et se servir de leur mobile pour valider leurs trajets. Une expérimentation va être lancée à l'automne 2018. Pour ceux qui n’auraient pas de smartphone, l'idée est de s'appuyer sur le paiement par carte bancaire sans contact. L'autre innovation est de permettre aux détenteurs de Navigo d'avoir accès à tous les autres services de mobilité. C'est déjà le cas pour les vélos en libre-service (Vélib' à Paris et en petite couronne, Cristolib à Créteil, etc.), les voitures électriques en libre-service Autolib' et le service de navettes fluviales Batobus.