8 avril 2019

L'action régionale pour la citoyenneté

jeunesse vie associative citoyenneté
L'engagement citoyen et le bénévolat en Île-de-France - Crédit photo : Getty Images

La Région Île-de-France s'engage à promouvoir le bénévolat, la vie associative, l'engagement, à défendre les valeurs de la République et à accompagner les Franciliens dans la pratique active de leur citoyenneté.

remise des prix chanté Nwel 2019

Associations et bénévoles, piliers de la citoyenneté francilienne

L’Île-de-France compte jusqu’à 220.000 associations actives sur les 1,3 millions à l’échelle nationale. C'est aussi 2 millions de bénévoles. Chaque année près de 13.000 nouvelles associations sont créées en Île-de-France : culture, social, éducation…

Les associations sont des leviers d’action et de transformation positive de la société. Leur fonctionnement repose particulièrement sur la mobilisation de bénévoles et l’engagement, la citoyenneté.

Consulter l'aide régionale

Structuration de la vie associative et du bénévolat en Île-de-France
Jusqu’à 35.000€ de subvention régionale annuelle.

La Région entend œuvrer au côté des associations. Elle veut stimuler, valoriser et structurer l’engagement et la citoyenneté. Pour cela, elle propose des dispositifs nouveaux et une communication adaptée aux associations.

La Région soutient aussi les plans de formation des bénévoles (comptabilité, conduite de projet, gestion associative, management, etc.) afin de renforcer la professionnalisation des acteurs associatifs.

 

éducation populaire

Pour une citoyenneté de réseaux et de proximité

La Région valorise les solidarités et la citoyenneté de proximité (voisinage, échanges de services, de savoirs…). Elles viennent en complément des solidarités familiales et institutionnelles. Une attention particulière est portée aux initiatives en faveur des personnes âgées ou isolées, les actions favorisant leur engagement et la reconnaissance de leurs savoir-faire.

Consulter l'aide régionale

Réseaux solidaires, communautés d'entraide et de coopération sociale
Jusqu’à 50.000 € de subvention régionale par projet

La Région s’appuie aussi sur les têtes de réseau (unions, coordinations…) et les fédérations d’éducation populaire présentes en Île-de-France comme Les Francas. Les associations de jeunesse et d’éducation populaire sont des partenaires incontournables des politiques publiques régionales. Elles interviennent en complément des institutions et de l’Education Nationale, favorisent l’accès du plus grand nombre à la culture et permettent de développer une citoyenneté active.

→ A lire  aussi : Mieux comprendre l’action des têtes de réseau associatives

 

valeurs de la Répulique

Liberté, égalité, citoyenneté 

La Région Île-de-France entend promouvoir et faire respecter les valeurs de la République et le principe de laïcité dans tous les champs de son intervention, à travers une charte adoptée par les élus le 9 mars 2017. 

La Région a adopté en 2016 de nouvelles orientations stratégiques en faveur de la lutte contre les discriminations pour soutenir des actions innovantes grâce au testing et à l’accompagnement de poursuites judiciaires. Toutes les formes de discriminations sont ainsi visées.

S'engager

Un parcours citoyen en partenariat avec l’association Femmes solidaire

Un appel à projets est lancé chaque année afin de financer des actions de lutte contre les discriminations. 5 priorités d’intervention : emploi / logement / atteintes aux biens et aux personnes / sport / formation

Des projets associatifs d'envergue sont soutenus pour lutter contre les discriminations, à l'image de l'aide régionale au Refuge, association qui vient en aide aux jeunes isolés, victimes d'homophobie.  

Marche des fiertés

La Région veut aussi valoriser l’engagement bénévole des personnes en situation de handicap. Cette mesure se traduit par des partenariats, tels que celui en cours avec la Croix-Rouge Française.

→ A lire aussi : La Région soutien les chrétiens d’Orient

→ Alter Ego Ratio : un concours pédagogique pour les lycéens sur les valeurs citoyennes
 

La citoyenneté des femmes 

Si les femmes représentent 52% de la population francilienne, les disparités entre elles et les hommes, demeurent une réalité. La politique régionale en faveur de l’égalité femmes-hommes  se décline donc dans tous les champs d’intervention. La Région Île-de-France s'engage particulièrement pour  l’égalité, la liberté et la protection des Franciliennes.

→ En savoir plus  sur la stratégie régionale pour l’égalité femmes-hommes 

La Région dit stop aux violences faites aux femmes 

Violences conjugales, viols, harcèlement, excision… les femmes sont les premières victimes de nombreuses formes de violences, particulièrement en Île-de-France où 11% des Franciliennes en sont victimes, contre 9% des Françaises. Face à ce constat, la Région Île-de-France a fait de la lutte contre les violences faites aux femmes sa Grande Cause régionale 2017, en valorisant et en accompagnant les initiatives de prévention, de sensibilisation

la place des femmes dans l'espace public

Les femmes dans l’espace public

Plus d’une femme sur trois éprouve un sentiment d’insécurité dans son quartier. La ville reste un lieu sexué pensé par et pour les hommes. Pour rétablir l’équilibre, la Région a décidé de réorienter ses crédits spécifiques « politique de la ville », en finançant dans ses contrats de ville des actions permettant aux femmes de se réapproprier l’espace public

Le sport, vecteur de citoyenneté contre la radicalisation

Lancé en 2017, le plan de prévention de la radicalisation dans le sport de la Région propose aux membres des ligues et comités régionaux une formation permettant de repérer les signaux faibles d’une radicalisation. Il a aussi conduit à la désignation d'un ou plusieurs référents régionaux « valeurs de la République, laïcité, lutte contre la radicalisation » dans les 74 ligues et comités sportifs partenaires de la Région (soit 19.300 clubs).

→ A lire aussi : Aider les clubs sportifs à apporter une réponse adaptée face aux phénomènes de radicalisation.

La citoyenneté dans les quartiers populaires et ruraux

Consulter l'aide régionale

Soutien régional au quartiers populaires et aux territoires ruraux

3 thématiques : 
→  cohésion sociale, intégration, l’insertion 
→  valeurs de la République et citoyenneté
→ place des femmes dans l’espace public 

La Région Île-de-France  a élargi son intervention en matière de politique de la ville aux quartiers populaires et des communes rurales en difficulté. La nouvelle approche de la Région : les actions de solidarité peuvent viser l’ensemble des habitants et des territoires franciliens dans une perspective de désenclavement, de mobilité, de mixité et de cohésion sociale et culturelle. 

L’ambition poursuivie est de s’abstraire du zonage QPV, des limites qu’il génère et de favoriser la mixité sociale et culturelle. L’objectif est ainsi d’encourager une approche plus globale à l’égard des quartiers populaires qui ne cantonne pas les bénéficiaires à des périmètres restreints.