8 mars 2017

La Région poursuit son action pour assurer la sécurité dans les lycées

Tandis que, depuis le 7 mars 2017, des violences ont éclaté dans trois lycées de Seine-Saint-Denis, Valérie Pécresse, présidente de la Région, s’est rendue le 8 mars 2017 au lycée Suger de Saint-Denis, théâtre de graves violences.

La sécurité dans les lycées, une priorité pour la Région

Alors qu'elle était au lycée Suger de Saint-Denis (93) le 8 mars 2017, la présidente de la Région Valérie Pécresse a demandé au Gouvernement de renforcer la protection les abords des lycées franciliens, lesquels sont, depuis plusieurs semaines, le théâtre d'incidents violents, et de garantir la sécurité dans les lycées.

 

Des mesures régionales pour assurer la sécurité de tous

Depuis janvier 2016, la Région a consacré 15 millions d'euros pour financer plus de 200 chantiers de sécurisation (en caméras de vidéoprotection, alarmes anti-intrusion, renforcements de sas d'entrée, clôtures…) dans 151 lycées publics, soit plus de 1/3 des établissements franciliens.

Un concours financier qui a été étendu aux 204 établissements franciliens privés sous contrat d’association avec l’État, où étudient 93.000 élèves.

Le budget 2017 consacré à la sécurité dans les lycées a été porté à 10,3 millions d'euros. D’ici à la fin de l’année scolaire, 100 % des diagnostics de sécurité, obligatoires depuis 2010, auront été effectués dans les lycées.