26 mars 2015

La Région lance son premier concours d'agriculture urbaine

Jardins potagers mobiles, serres d'appartement, ruches 2.0 : autant d'innovations dévoilées dans le cadre du premier concours d'agriculture urbaine connectée, « Du green dans le gris ». Présentation de quelques-uns des lauréats désignés le 21 mars.

Un concours d'agriculture pour réconcilier campagne et ville

Pour faire sa place en ville, l'agriculture doit se montrer pragmatique et ne surtout pas manquer d'audace. Les 17 prototypes présentés dans le cadre de « Du green dans le gris » prouvent qu'elle est capable de relever le défi. Organisé du 28 janvier au 20 mars par La Fonderie, l'agence numérique de la Région, ce concours d'agriculture urbaine connectée, premier du genre, a dévoilé son palmarès le 21 mars. Retour sur les projets gagnants de cette première édition.

Des projets novateurs récompensés

Dans la catégorie « indoor », la palme revient à Grin (photo ci-contre), une serre d'appartement qui « s'intègre parfaitement dans n'importe quel logement », assurent ses concepteurs. Dotée de capteurs programmés, elle peut être contrôlée depuis un smartphone grâce à une application qui permet une gestion à distance (réglages de la luminosité et de la température), d’échanger sur un forum et d’accéder à un glossaire. Quant au circuit d’eau, qui repose sur le concept des bacs à marées, il est parfaitement autonome.

Côté« outdoor », le lauréat se nomme Garden'Up, récompensé pour son prototype de jardin potager mobile. Composé de trois bacs potagers, d’un poulailler, d’un coffre et de jardinières à suspendre, il trouve facilement sa place en ville.

Le prix du public est revenu, quant à lui, au potager Jeune pousse. Il s'agit d'un pack, livré prêt à l’emploi aux écoles, qui s’inscrit dans les programmes scolaires pour accompagner l’éveil végétal des élèves. Il présente un cycle complet, de la graine au compost en passant par la récolte des fleurs, fruits et légumes.

D'autres innovations comme la ruche connectée Happy Culture ou le Reflectomate, qui permet la culture de légumes d’été dans des endroits où le soleil pénètre peu, sont à découvrir dans le dossier téléchargeable ci-dessous.