Publié le 14 novembre 2022

La Région Île-de-France adopte une motion en faveur de la paix entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan qui garantisse la souveraineté de l'Arménie et la sécurité de sa population

La Région Île-de-France, réunie Mercredi 9/11 en séance plénière, a adopté à l’unanimité une motion de l’exécutif en faveur d’une paix durable entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan qui garantisse pleinement la souveraineté territoriale de l’Arménie ainsi que la sécurité du peuple arménien.

A cette occasion, l’Ambassadrice d’Arménie en France, Son Excellence Madame Hasmik Tolmajian, invitée d’honneur du Conseil régional, s’est exprimée devant l’ensemble des élus régionaux et leur a fait part de son témoignage sur l’évolution de la situation sur place.

Au travers cette motion et conforme à son positionnement constant, la Région Île-de-France réitère son soutien sans faille au peuple arménien et condamne fermement les agressions militaires de l’Azerbaïdjan, perpétrées les 13 et 14 septembre 2022, contre les régions du Sud et du Sud-Est du territoire de la République d’Arménie.

 

Elle demande le retrait immédiat et inconditionnel des forces azerbaïdjanaises du territoire souverain de l’Arménie, conformément à l’accord de cessez-le-feu conclu entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, le 9 novembre 2020.

 

Tout en saluant le déploiement d’une mission d’observation de l’Union européenne, le long de la frontière, elle appelle les autorités nationales, européennes et internationales à amplifier leurs efforts et à agir, par tous les moyens, pour faire respecter l’accord de cessez-le-feu.

 

Elle réaffirme l’urgente nécessité d’aboutir au règlement pacifique et définitif du conflit qui garantisse la sécurité du peuple arménien, la mise en œuvre d’un processus de paix durable dans le Caucase du Sud et de reconnaissance du Haut-Karabagh, berceau de la civilisation arménienne.

 

Compte tenu des liens d’amitié très forts qui unissent la Région Île-de-France avec l’Arménie et, en particulier, la ville d’Erevan avec laquelle elle a signé un accord de coopération en 2011, la Région s’engage à amplifier les actions de coopération décentralisée en direction du peuple arménien et en faveur de la protection de leurs droits.