Publié le 23 novembre 2020

La Région aux côtés des Franciliens

Crédit photo : Hugues-Marie Duclos

Santé, entreprises, emploi, culture, lycées, transports : depuis le début de la crise sanitaire, la Région et ses services sont à pied d’œuvre aux côtés de tous les Franciliens. En plein nouveau confinement, l'engagement ne faiblit pas : des actions et des dispositifs régionaux vous accompagnent pour surmonter les conséquences actuelles et préparer l’avenir.

La Région s’est mobilisée dès le début de la crise liée au Covid-19, pour aider les Franciliens à faire face à une situation qui bouleverse tout : le fonctionnement du secteur de la santé, des lycées, des entreprises, des commerçants, de monde de la culture et, plus largement, la vie quotidienne de chacun. Ses actions se sont adaptées au fil du temps. Récapitulatif par thématiques.

Pour la santé

Dès le printemps 2020, la Région a commandé et distribué plus de 30 millions de masques et encouragé la production de gel hydroalcoolique et d’équipements de protection. Les professionnels de santé ont aussi été accompagnés pour s’adapter aux nouvelles exigences sanitaires. Aujourd’hui, une importante campagne régionale de dépistage est en cours, avec des centres installés près des 50 plus grandes gares franciliennes, ou avec des bus MobilTest Covid, qui répondent aux demandes des communes. En complément, des tests seront bientôt organisés dans les CFA.

Découvrez les actions de la Région pour la santé.

Pour les commerçants et les entreprises

La Région a mis en place une cellule d’urgence et des aides pour que des entreprises adaptent leur production aux besoins en matériels utilisés dans la lutte contre la pandémie (masques, gel, plexiglas...). Mais aussi pour que d’autres assurent tout simplement leur survie alors que l’activité était à l’arrêt. Ces aides ont évolué au fil des mois pour coller à la réalité des besoins des commerçants, entreprises, TPE, PME, ETI, y compris de l’économie sociale et solidaire, dont l’activité est fortement perturbée.

Découvrez les actions de la Région pour les acteurs économiques.

Pour l'emploi et la formation

Face à l’augmentation du chômage liée à la crise, la Région mène aussi la bataille pour l’emploi. Une plateforme « Ensemble pour l’emploi » a été créée pour permettre de trouver un emploi, recruter et se former en Île-de-France. Parmi les autres mesures déployées, une prime de 1.000 euros est attribuée aux stagiaires en formation dans les secteurs en tension. L’Aide individuelle régionale vers l’emploi s’ouvre désormais aux créateurs ou repreneurs d’entreprise. Et, pour les demandeurs d’emploi, 10.000 places de formation à distance sont disponibles sur la web app Oriane FormPro. 

Découvrez les actions de la Région pour l'emploi et la formation.

Pour la culture et le tourisme

Parce qu'ils ont dû fermer leurs portes aux public, les acteurs culturels et touristiques franciliens sont durement touchés par la nouvelle vague épidémique. Pour pallier les conséquences économiques, la Région relance ses aides exceptionnelles aux lieux culturels et maintient ses aides financières aux entreprises du tourisme.

Découvrez les actions de la Région pour la culture et le tourisme.

Pour les lycées

Covid-19 : ayez « les bons gestes, les bons réflexes » 

Les membres du Conseil régional des jeunes ont produit une série de 4 vidéos de prévention anti-Covid-19 en direction des jeunes. Ils ont demandé à Anne-Claude Crémieux, infectiologue à l'hôpital Saint-Louis (Paris), de faire le point sur la conduite à avoir face au virus dans la vie de tous les jours.

Des moyens supplémentaires ont été déployés, à la rentrée 2020, pour lutter contre le Covid-19 dans les 465 lycées publics franciliens.

En septembre 2020, la Région a recruté 240 agents supplémentaires pour assurer la continuité de service public. En complément, les lycées ont désormais la possibilité d’avoir recours à des partenariats d’intérim pour augmenter leurs effectifs en 24 heures. 

Pour que l’enseignement à distance mis en place dans certains lycées se déroule dans les meilleures conditions, la Région a déjà équipé 75% des élèves et des enseignants en numérique. À la rentrée 2020, tous les élèves et enseignants de 2de ont reçu un ordinateur portable. De plus, 70.000 ordinateurs supplémentaires vont être distribués aux élèves de 1re et de terminale qui ne seraient pas encore équipés, d’ici fin janvier 2021.

Concernant la restauration scolaire, qui suscite une attention particulière, les proviseurs ont la possibilité de mettre en place une demi-jauge de cantine lorsque les élèves sont trop nombreux.

Après 2 campagnes de lutte contre le décrochage scolaire engagée cette année, une 3e campagne d'appels téléphoniques est prévue en décembre 2020 pour identifier rapidement les élèves à risque. 

Pour les transports

L’alternative du vélo

La crise sanitaire oblige à repenser les mobilités. Les déplacements à vélo ont l’avantage de préserver la distanciation physique et ils représentent une alternative aux transports en commun et à la voiture.

Pour faciliter ce mode de transport, la Région met à la disposition des 12 millions de Franciliens une carte interactive.

Baptisée « À vélo en Île-de-France », cette carte permet de :

  • Visualiser l’ensemble des nouvelles pistes cyclables,
  • Planifier ses déplacements quotidiens. 

La Région et Île-de-France Mobilités ont adapté l’offre de transport à la fréquentation tout en maintenant ouvert l’ensemble du réseau francilien pour que les Franciliens qui en ont l’obligation puissent se déplacer. Toutefois, en raison du très faible volume de trafic en soirée, la fréquence des transports en commun reste réduite à environ 50% sur l’ensemble du réseau à partir de 21h.

  • Métro : 100% de l’offre actuelle est maintenue entre 5h30 et 10h et entre 16h et 21h. Elle est d’au moins 50% en heures creuses et réduite pendant les week-ends. Sauf pour les lignes 1, 13 et 14, qui restent à 100% toute la journée.
  • RER : pour les lignes A et B, 100 % de l’offre actuelle est maintenue la semaine et le week-end. Concernant les autres lignes RER et Transilien, quelques suppressions de trains aux heures creuses et le week-end. 
  • Bus et tramway : service à 100% sur les lignes desservant les hôpitaux, et réduction au cas par cas en fonction de la fréquentation observée par les opérateurs. 

Pour la solidarité

Parce que l'épidémie de Covid-19 constitue une épreuve supplémentaire pour les personnes isolées, vulnérables, précaires ou sans domicile, des actions régionales ont été engagées à leur intention depuis mars 2020. Dons alimentaires, accueils d’urgence et recherches de bénévoles avaient été mis en place. Certaines opérations se poursuivent, d’autres sont venues compléter les dispositifs.

La Région finance régulièrement les unités locales investies auprès des publics démunis d’associations comme Emmaüs, la Croix-Rouge, le Secours populaire, les Restos du cœur, la Banque alimentaire, etc. Elle renforce aussi ses dispositifs de solidarité pour répondre à l'urgence de la situation de crise sanitaire.

Durant les périodes de confinement, les femmes et les enfants victimes de violences domestiques sont particulièrement exposés. Le Centre Hubertine Auclert, organisme régional axé sur l'égalité hommes-femmes, recense les contacts utiles pour les femmes victimes de violences.

Pour les sans-abri, la Région, qui a déjà ouvert 2 Maisons Région solidaire à Clichy-la-Garenne (92) et Issy-les-Moulineaux (92) pour les sans-abri du métro, en ouvrira une 3e aux Batignolles (Paris 17e), destinée à accueillir 60 femmes qui vivent dans la rue.

La Région soutient aussi des associations venant en aide aux personnes en situation de handicap et leurs aidants, dont les contacts sont plus que jamais utiles en cette période.