Publié le 10 janvier 2020
Mis à jour le

La promotion des arts plastiques, numériques et urbains

Dynamorphe - Crédit photo : Dynamorphe

L’action de la Région Île-de-France en faveur des arts plastiques se manifeste à travers son soutien à la jeune création, aux manifestations artistiques et aux actions de sensibilisation en direction du jeune public. Tour d’horizon du secteur.

L’Île-de-France occupe une place particulière sur la scène artistique contemporaine. Au niveau de la France, elle concentre le plus grand nombre d'artistes, de musées, d’institutions, de foires, d’événements, de galeries, de centres d’art, de collectionneurs, d’écoles d’art, d’artistes.. La région concentre également un nombre important d’acteurs majeurs des arts numériques et des arts urbains.

4 axes de développement pour les arts visuels

La Région Île-de-France participe à la structuration du secteur des arts visuels autour de 4 axes :

Flash collection dans les lycées 

Flash Collection-boîte

L’ opération Flash collection, menée dans les lycées franciliens dans le cadre de l’éducation artistique et culturelle, permet de toucher et de sensibiliser le jeune public. Lancée par la Région Île-de-France en 2016, cette exposition itinérante est contenue dans une malle qui renferme des « miniatures » d'œuvres surprenantes issues du Fonds régional d'art contemporain.

3 nouvelles aides créées 

Dans le cadre de cette structuration, la Région a créé 3 nouvelles aides dédiées aux arts plastiques, numériques et urbains :

Les acteurs franciliens des arts plastiques

Catégories

Descriptif

La mission des Fonds régionaux d’art contemporain (Frac) est de constituer une collection d'œuvres, de la diffuser auprès de différents publics et d’inventer des formes de sensibilisation à la création actuelle. La Région finance 100% des acquisitions du Frac. C’est le financeur principal de son fonctionnement. 

Le Frac Île-de-France détient 1.600 œuvres et organise chaque année une vingtaine d’expositions en Île-de-France, en plus du prêt d’œuvres. Autant d’occasions pour le Frac de dénicher et présenter de nouveaux artistes.

Il compte actuellement de 2 lieux d'exposition gratuits :

  • Le Plateau, à Paris (19e),
  • Le Château, à Bussy-Saint-Martin (77).

Dès l’automne 2020, le Frac île-de-France bénéficiera d’un nouveau lieu d'exposition et de réserves de 2.000 m² à Romainville (93), propriété de la Régionpour ses collections. Ce lieu a été acheté par la Région avec le concours de l’Etat.

Descriptif

Soutien régional aux centres d'art

Les centres d'art peuvent candidater à l'appel à projet annuel, dédié aux festivals et manifestations de spectacle vivant à rayonnement régional.

Les centres d’art sont des acteurs essentiels de la création contemporaine et de la diffusion des arts visuels en Île-de-France. Ils contribuent à la production, favorisent l’émergence d’artistes et de pratiques artistiques et novatrices. Ils conçoivent et développent également des actions de formation et de médiation destinées à faciliter l’accès de publics variés à l’art contemporain. La Région souhaite inventer des modes d’intervention novateurs en lien avec des centres d’arts, pour développer notamment des actions en direction des lycéens.

Descriptif

Agenda culturel en Île-de-France

Découvrez tous les événements culturels soutenus ou portés par la Région Île-de-France.

Les festivals et salons dédiés aux arts plastiques et numériques jouent un rôle capital pour l’émergence de la jeune création. C’est le cas par exemple de la biennale des arts numériques Nemo, qui se déroule d’octobre à février.

Descriptif

Ce dispositif transversal concerne des structures œuvrant dans le domaine des arts plastiques, des arts numériques, du spectacle vivant, du cinéma et de la littérature. Les Fabriques sont des espaces de travail dédiés à la création, à l’expérimentation et à la recherche

Descriptif

À l’horizon 2023, un grand lieu culturel à vocation artistique, éducative, sociale et économique verra le jour à Clichy-sous-Bois et Montfermeil (93), au cœur du Grand Paris. En 2016, la Région a intégré la gouvernance du projet et contribue à son financement, notamment pour que des projets puissent se déployer avant l’ouverture du futur équipement.