Production ciné-TV soutenue : « La Nuit venue » en salles

du mercredi 15 juillet au samedi 15 août 2020

Le Paris de la nuit sert de cadre à une romance entre une call-girl et un chauffeur poursuivi par la mafia. Un film aidé par la Région à voir dès ce 15 juillet 2020.

120 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient 120 productions par an, dans tous les genres : 

  • Fiction,
  • Documentaire,
  • Animation.

Pour le cinéma, au stade de la production ou de la post-production

Pour l'audiovisuel, sur des productions unitaires et des séries, destinées à la télévision ou aux plateformes de streaming.

Dans tous les cas, cette aide est remboursable dès que la production est rentabilisée.

La Nuit venue

Après De Gaulle, La Bonne Épouse, Un fils, et Trois Étés le 22 juin 2020, puis Les Parfums le 1er juillet, un nouveau film soutenu par la Région est sur les écrans cet été.

À voir à partir de ce 15 juillet 2020, La Nuit venue, de Frédéric Farrucci, est un film noir qui s'articule autour d'une romance entre une call-girl et un chauffeur de VTC immigré chinois. 

La nuit urbaine filmée comme dans « Taxi Driver »

Avec Camélia Jordana et Guang Huo dans les rôles principaux, et le Paris de la nuit en toile de fond. 

La nuit urbaine est d'ailleurs filmée comme dans Taxi Driver, revendique le réalisateur, percée par les lumières crues des néons.

L'histoire ?  Une nuit, à Paris, au sortir d'une boîte, Naomi monte à bord de la berline de Jin, un immigré sans papiers devenu chauffeur de VTC pour payer « sa dette » à la mafia chinoise. Attirée par la musique du jeune homme, la jeune femme fait de celui-ci le chauffeur de ses virées nocturnes. Au fil des courses, les 2 noctambules solitaires se rapprochent. Et Naomi pousse Jin à enfreindre les règles du milieu.

La Région Île-de-France fait partie des partenaires qui, « dans les derniers mois de financement, nous ont donné l'oxygène dont on avait besoin », souligne Frédéric Farrucci, dont c'est le premier film.

Tout aussi importante que l'esthétique dans le film, la musique, très présente, est signée Rone, qui apparaît d'ailleurs à l'écran dans une scène de concert.

Informations pratiques

Adresse

dans les salles

France

Aide régionale (Fonds de soutien) : 109.000 euros (à Koro Films)

Durée : 1h35

Tarification

Payant