Production ciné-TV soutenue : « Kung-fu Zohra » en salles

du Mercredi 09 mars au Samedi 09 avril 2022

À l'affiche ce 9 mars 2022, un film aidé par la Région dans lequel une femme refuse, pour le bien de sa fille, de quitter son mari violent mais se donne les moyens de rendre coup pour coup. Façon héroïne de pop culture.

Près de 200 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

Kung-fu Zohra

Dans les salles à partir de ce 9 mars 2022, Kung-fu Zohra est un film de Mabrouk el Mechri, produit avec le soutien de la Région.

L'histoire : de peur qu’une rupture perturbe sa très jeune fille, Zohra (Sabrina Ouazani) se refuse à quitter son mari Omar (Ramzy Bedia) malgré les violences qu’elle subit. C’est alors qu’elle rencontre un maître de kung-fu qui va lui apprendre à se défendre et à rendre coup pour coup.

Références à « Rocky » et « Karaté Kid » assumées

Mabrouk el Mechri entend, à travers ce film inspiré par sa mère, parler de la violence à l’encontre des femmes. Le tout, sans formuler de message particulier, mais avec l'idée de « provoquer une réaction ».

Fan dans son enfance de Rocky, le boxeur incarné plusieurs fois à l'écran par Sylvester Stallone, le cinéaste a voulu que son film soit une référence semblable à l'usage de sa fille.

Il avoue une autre référence de la culture pop : le film Karaté Kid, dans lequel un homme âgé enseigne le karaté à quelqu’un de plus jeune. « J’ai pris les parallèles entre ce film et mon film à bras le corps » , explique-t-il.

 

 

En Île-de-France

Informations pratiques

Adresse

au cinéma

France

Durée : 1h39

Aide régionale (Fonds de soutien) : 342.500 euros (aux Films du Kiosque)

Tarification

Payant