Jules, une étoile du jumping

Ils étaient sept à se disputer la première place d'une nouvelle compétition organisée, avec le soutien de la Région, ce 6 juillet : Les Étoiles du Longines Paris Eiffel Jumping . Rencontre avec une étoile d'argent : Jules Orsolini.

Soutenues par la Région Île-de-France, les Étoiles du Longines Paris Eiffel Jumping (LPEJ) étaient au programme du prestigieux concours international de saut d'obstacles, qui a eu lieu du 5 au 7 juillet sur le Champs-de-Mars. Cette toute nouvelle compétition met en lumière les meilleurs cavaliers et cavalières franciliens de moins de 18 ans. Parmi eux, Jules Orsolini, arrivé deuxième, s'est confié sur son parcours et ses ambitions. 

Jules Orsolini,

Jeune cavalier de 15 ans, à Dourdan (91), participant aux Étoiles du Longines Paris Eiffel Jumping

Dans le sport équestre, j'apprécie particulièrement la connexion avec le cheval. J'ai toujours vécu près des chevaux car mon père est marchand de chevaux de sport. Je me suis intéressé à l'équitation à 9 ans. J'ai fait deux saisons à poney dans des petites épreuves de concours de saut d’obstacles (CSO) et je suis passé très vite à cheval. J'ai rapidement commencé à faire le circuit Children et à participer à des Concours de saut international officiel (CSIO) en 2016 et en 2017, et à être sélectionné pour les championnats d'Europe l'année dernière. Je suis très heureux d'avoir participé à un concours aussi prestigieux que le LPEJ, avec un cadre aussi incroyable que le Champs-de-Mars. Je suis très impressionné par la précision et la fluidité de Marcus Ehning. C'est un cavalier chez qui j'aimerais beaucoup pouvoir faire un stage après mon bac. Je suis dans ma première année de junior. Cela me laisse trois ans pour réussir à être à nouveau sélectionné pour les championnats d'Europe, dans la catégorie junior cette fois. Je vais travailler dur pour y arriver, tout en continuant sérieusement mes études pour décrocher une mention au bac dans deux ans.

Photo : © DR

Le classement des sept étoiles franciliennes 
(en compétition le 6 juillet sur le Champs-de-Mars)


1 Elisa Mellec du centre équestre de la lisière à Poigny-la-Forêt (78)
et sa monture : Renarde Rumel
2 Jules Orsolini de la Team Peps-Golden Horse à Dourdan (91)
et sa monture : Jacardo
3 Louna Garo de l'élevage du Cyan à Saulx-les-Chartreux (91) 
et sa monture : Valse à Villers
4 Margaux Guyonnet de l'espace Marcel-Rozier à Bois-le-Roi (77)
sa monture : Quel Chanu
5 Camille Favrot du club hippique des Étangs de Meudon à Meudon-la-Forêt (92)
et sa monture : Rimbaud la Gastine
6 Jade Real Del Sarte du Haras des Brulys à Barbizon (77)
et sa monture : Viva du Grizzly
7Timothée Bost du haras des Brulys à Barbizon (77)
et sa monture : Diva de Chassagne


Cliquez ici pour plus d'infos.

 

 

Découvrez le programme complet du Longines Paris Eiffel jumping