Publié le 20 mai 2022

Joli Mois de l’Europe : Vallée Sud Bio Parc prépare la santé de demain

Crédit photo : Région Île-de-France

Fontenay-aux-Roses abrite, sur 1.500 m² le Vallée Sud Bio Parc, une structure d’accueil pour entreprises innovantes dans le domaine de la santé. Particularité : sa création a été en partie financée par le Fonds européen de développement régional, géré par la Région Île-de-France.

En haut d’une colline surplombant la capitale, à Fontenay-aux-Roses (92), se dresse l’immeuble abritant les services de Vallée Sud-Grand Paris. En clair, d'un territoire regroupant les communes d'Antony, Bagneux, Bourg-la-Reine, Châtenay-Malabry, Châtillon, Clamart, Fontenay-aux-Roses, Malakoff, Montrouge, Le Plessis-Robinson et Sceaux.

Comme toute cette zone se caractérise par la présence d'entreprises du secteur de la santé florissantes, l'établissement public territorial s’est doté d’un incubateur de start-up orientées santé.

Ouvert en septembre 2021, Vallée Sud Bio Parc propose ainsi 1.500 m² de bureaux à louer répartis sur 2 étages et une offre de services mutualisés. Aujourd’hui, le lieu accueille déjà 3 entreprises évoluant dans le secteur de la santé, toutes ayant comme point commun l’innovation. À terme, Simon Teil-Madec, responsable du Vallée Sud Bio Parc, table sur une dizaine de start-up hébergées. 

Coaching personnalisé, workshop et afterwork financés par l'Europe

Carole Burgaud, directrice du Développement économique de Vallée Sud Grand Paris, et Simon Teil-Madec, responsable du Vallée Sud Bio Parc.

Vallée Sud Bio Parc a pu voir le jour grâce à un cofinancement de la Région Île-de-France et du Fonds européen de développement régional (Feder) pour sa construction et son aménagement. Mais aussi pour la partie animation et accompagnement des entreprises. « Nous leur proposons du coaching personnalisé, des workshops, des afterworks, des tables rondes, ainsi que des ateliers thématiques autour de la santé », détaille Simon Teil-Madec.

Fédérer et créer des ponts entre les acteurs de la santé

Le choix de cette thématique santé pour sélectionner les entreprises tient à la présence sur le territoire de plusieurs hôpitaux, de grands laboratoires et d’entreprises du domaine de la santé.

Le principal objectif de ce Bio Parc est de créer une synergie, des ponts autour de l’innovation, de la MedTech (secteur des technologies médicales), des BioTech (secteur des biotechnologies) et de l’e-santé entre tous ces acteurs.

« Nous sommes en train de développer un réseau sur le territoire, pour renforcer l’écosystème de partenariat car nous sommes déjà en lien avec le CEA et l’IRSN, mais aussi l’université Paris-Saclay ou encore l’association France Biotech », souligne Carole Burgaud, directrice du Développement économique de Vallée Sud Grand Paris.

1,4 million d'euros de fonds européens 

Entre 2017 et 2022, Vallée Sud- Grand Paris aura mobilisé le Fonds européen de développement régional (FEDER) à hauteur de 42% du coût total du projet Vallée Sud Bio Parc.