Publié le 17 mai 2021

Joli Mois de l'Europe : témoignage de Streamvision pour son fauteuil de télémédecine

Crédit photo : Région Île-de-France

En plein mois européen, découvrez les projets d’acteurs franciliens financés par des fonds européens. Cette semaine, focus sur l’entreprise Streamvision, installée à Paris, et son projet innovant permettant de réaliser un diagnostic rapide sur près de 70 pathologies.

Pour faire face à la crise sanitaire, la Région Île-de-France et la Banque publique d’investissement (Bpifrance), avec le soutien de l’Union européenne, ont mis en place un Prêt Rebond à destination des entreprises fragilisées (voir encadré plus bas). Un dispositif dont a bénéficié l’entreprise parisienne Streamvision, dirigée par Mohamed Rebiai.

Initialement spécialisée dans l'audiovisuel multimédia, cette société a bénéficié d'un Prêt Rebond soutenu par le Fonds européen de développement régional (Feder) pour se consolider et maintenir ses activités de recherche et d'innovation. Elle développe ainsi un fauteuil de télémédecine capable de réaliser un diagnostic rapide sur près de 70 pathologies. 

Le témoignage de Mohamed Rebiai, président de Streamvision

 

Environ 3.000 entreprises bénéficiaires du Prêt Rebond, soutenu par l'Union européenne, en 2020

Le Prêt Rebond s’adresse aux TPE et PME ayant au minimum 12 mois d’activité. Il leur permet d'emprunter entre 10.000 et 300.000 euros, à taux zéro, sur une durée de 7 ans, dont 2 ans de différé d’amortissement du capital. 

Soutenu à hauteur de 50 millions d’euros par l’Union européenne, au titre du Fonds européen de développement régional (Feder), le Prêt Rebond a permis de soutenir en 2020, au plus fort de la crise, près de 3.000 entreprises fragilisées par la crise : artisans, commerçants, PME... 

 

Plus d'infos sur le Prêt Rebond