Publié le 30 octobre 2020

Jeux vidéo soutenus par la Région : découvrez « The Wanderer » et « Minimal Move »

Joystick

Crédit photo : Getty Images

Comme elle le fait pour le cinéma et l'audiovisuel, la Région soutient la production de jeu vidéo en Île-de-France. La preuve avec un jeu axé sur la créature de Frankenstein sorti en 2019 et un jeu de puzzle en 3D disponible depuis mai 2020.

Appel à projets jeu vidéo

La 1re session de candidatures 2021 du Fonds d'aide à la création de jeu vidéo est ouverte du 1er octobre 2020 au 14 décembre 2020. 
Plus d'infos.

Le soutien de la Région à la production cinéma-audiovisuel est bien connu. Celui qu’elle accorde au jeu vidéo, beaucoup moins car il est récent.

Créé en 2018, le Fonds d’aide à la création de jeu vidéo de la Région a pour but de contribuer à la diversité de création dans le jeu vidéo mais aussi de renforcer l’écosystème professionnel de ce domaine dans la région.

Plus de 20 jeux vidéo soutenus par la Région, 2 déjà sortis

Depuis 2018, la Région a soutenu plus de 20 jeux vidéo.

Ces jeux sont de natures diverses : 

  • Jeu de gestion comme APM Manager et Roots of Tomorrow,
  • Jeu de sport comme Ruckball, 
  • Jeux de plateformes comme Caterpillar Girl,
  • Jeu d'action comme Wuguan,
  • Jeu d'aventure comme Unmaze, Labyrinthe City,
  • Jeu narratif comme Les Montagnes hallucinées,
  • Jeu de réalité virtuelle comme The Maskmaker, Exosport, Ascenders.

La conception des jeux vidéo prenant du temps, seuls 2 sont sortis pour l'instant :

« The Wanderer, Frankenstein’s Creature », premier jeu soutenu par la Région

The Wanderer

Concernant The Wanderer, Frankenstein’s Creature, il s'agit d'un jeu d'aventure, d'exploration et de narration à destination des adolescents et adultes (classification PEGI 12 ans) propose de suivre « la créature » dans un voyage épique à travers toute l'Europe et de ressentir ses émotions.

Ce jeu a été conçu par La Belle Games, studio indépendant situé à Paris, dont le premier jeu, Eugenics, sorti en 2016, invitait le joueur à réfléchir sur les technologies permettant de manipuler le génome humain.

Pour The Wanderer Frankenstein’s Creature, La Belle Games a reçu de la Région une aide remboursable en cas de succès suffisant de 56.000 euros.

« Minimal Move », second jeu vidéo aidé

Minimal Move

Sorti le 20 mai 2020, Minimal Move est un jeu de puzzle en 3D, disponible sur Nintendo Switch, Microsoft Windows et Mac OS.

Les joueurs y incarnent 2 héros aux capacités uniques : Kaiten et Ido. Ces voyageurs spatiaux atterrissent dans une mystérieuse galaxie cubique peuplée de planètes fragmentées. Leur mission : atteindre le portail qui permet d’accéder au niveau suivant.

Tako Studio (« tako » signifiant « pieuvre » en japonais) a reçu de la Région pour Minimal Move une aide de 13.000 euros, remboursable en cas de succès suffisant.

Jeu primé au Taipei Game Show 2020

Minimal Move a reçu le Prix du meilleur design, le 6 juin 2020, au Taipei Game Show, l’un des salons les plus importants d’Asie avec plus de 320.000 visiteurs en temps normal. 

Aide à des jeux vidéo produits en Île-de-France pour plus de 50.000 euros

Un projet de jeu vidéo peut prétendre au Fonds d’aide à la création de jeu vidéo de la Région (doté de 1 million d'euros en 2019) s’il répond aux critères suivants : 

    27 jeux vidéo soutenus par la Région

    Depuis 2018, la Région a soutenu 27 jeux vidéo, dont 8 premiers jeux.

    • Être un jeu vidéo on line ou off line, sur consoles, mobiles, PC, réseaux sociaux et tout support de distribution à l’exclusion des jeux pay to win,
    • Avoir un coût global de développement supérieur ou égal à 50.000 euros,
    • Avoir au moins 50% de ses dépenses de production réalisées en Île-de-France,
    • Ne pas comporter de séquences pouvant faire l’objet d’une classification pour les plus de 18 ans (PEGI 18).

    En plus de l'aide financière, un mentorat peut être apporté par le cluster Capital Games aux sociétés produisant leur premier jeu vidéo.