5 septembre 2018

Jardins ouverts : les jardins perchés

Les potagers se développent dans des lieux de plus en plus insolites : en ville, dans les parkings, sur les balcons, dans des caves et sur les toits ! Découvrez les initiatives ingénieuses et créatives, qui participent à Jardins ouverts.

La start-up Sous les fraises a installé un immense potager à ciel ouvert sur le toit des Galeries Lafayette à Paris. Ce lieu est insolite à plus d'un titre : inspiré par les principes de la permaculture, les plantes poussent verticalement dans un mélange de terre, de  laine de mouton et de chanvre. Venez découvrir ce potager suspendu, qui vous offrira, en prime, une vue magnifique sur les toits de Paris !

Sous les fraises est aussi à l’origine de la ferme urbaine située sur le toit du centre commercial So Ouest. Cette installation toute récente a pour objectif de livrer en circuit court des fruits et  légumes sans pesticides et sans engrais, issus de la production du toit.  De quoi repartir avec des idées plein la tête pour son propre jardin !

Vous aurez aussi l’occasion de visiter le toit de l’hôtel Yooma, situé dans le XVe arrondissement, où la société bruxelloise Peas & Love a implanté ses premières parcelles parisiennes en 2017.  Le principe est simple : l’entreprise propose des abonnements pour louer une parcelle de terre afin d’y cultiver fruits et légumes. Mais, à la différence des jardins partagés traditionnels, un agronome se charge d'entretenir les parcelles ! 

Autre jardin perché de la capitale : le Jardin sur le toit situé au-dessus du gymnase des Vignoles,  dans le XXe arrondissement. Ces jardins collectifs, gérés par l’association Arfog-Lafayette, offrent une vue imprenable sur la capitale. Les adhérents y cultivent fleurs et légumes à la cime des immeubles. 

Pour plus d’informations, consultez le programme complet de Jardins ouverts.
 

Photo : Ferme urbaine hôtel Yooma ©Guillaume Czerw et Peas&Love