La rédaction

Investissements culturels : un dispositif d'aides régionales simplifié

Jusqu'alors, 8 dispositifs permettaient de soutenir les investissements culturels tels que la construction de conservatoires de musique ou la rénovation de cinémas d'art et essai. La Région les simplifie et rationalise les modalités d’intervention autour d’un dispositif unique.

Conservatoires, lieux de diffusion, cinémas d’art et essai, centres d’art, médiathèques… La Région soutient et investit dans des lieux culturels très divers qui contribuent à créer et diffuser des œuvres, et à préserver et valoriser le patrimoine culturel francilien. Mais la préexistence de 8 dispositifs permettant de soutenir les investissements dans les différents champs culturels rend la politique culturelle régionale peu lisible.

Le foisonnement, fruit de l’accumulation de délibérations au fil des années, génère des chevauchements, tandis que la redondance des dispositifs est source de complexité pour les bénéficiaires potentiels.

Pour améliorer la lisibilité de la politique culturelle régionale et accompagner au mieux les équipements culturels franciliens dans leurs investissements, les élus régionaux ont voté, en séance plénière ce 24 novembre 2017, la simplification et la rationalisation des modalités d’intervention autour d’un dispositif unique (au lieu des 8 précédents), plus simple, plus lisible et plus accessible, intitulé « Soutien aux investissements culturels ».

 

Simplicité et unité

Ce dispositif unifié et simplifié repose sur une approche globale des investissements et une simplification et revalorisation du financement régional : approche intégrée du projet d’investissement quel que soit le type d’équipements (travaux de construction/rénovation et équipements spécifiques) ; 2 plafonds de subvention (au lieu de 5 précédemment) ; et relèvement du plafond de la subvention pour tenir compte de l’évolution des coûts de construction. Nouveauté de ce dispositif, en cohérence avec l’objectif ambitieux de développer une offre culturelle partout et pour tous, les acquisitions et les constructions/rénovations de structures itinérantes (chapiteau, péniche, bus, magic circus…) pourront être subventionnées.

Cette mesure de simplification permettra de mieux répondre aux orientations de la nouvelle politique culturelle régionale : réduction des inégalités territoriales en matière d’accès à la culture, insertion professionnelle des jeunes créateurs, accès à la culture pour tous les lycéens, valorisation du patrimoine immobilier culturel, développement d’une offre numérique dans le cadre de la Smart Région.  Facteur de cohésion sociale et d’épanouissement personnel, la culture contribue à l’attractivité, y compris internationale, et au développement économique des territoires.

Photo : © Emmanuelle Blanc/Picturetank

La Région entend favoriser l’émergence de nouveaux talents, y compris au lycée, et soutient les pratiques artistiques sur l’ensemble de son territoire…

Une offre culturelle renouvelée au bénéfice de tous les territoires et plus d’égalité entre les Franciliens. Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, a présenté la nouvelle stratégie culturelle régionale, ce 13 septembre. L’Île-de-France abrite près de la moitié des artistes et des professionnels de la culture français.

Un dispositif complet, ambitieux et innovant pour toutes les disciplines artistiques. Tel est FoRTE, le nouveau Fonds régional pour les talents émergents, qui vise à accompagner des jeunes artistes et créateurs en voie de professionnalisation.